mardi 18 septembre 2018

L’Identité retrouvée d’Alfred Piat (1826-1896)


Certains rédacteurs du Comité des travaux historiques et scientifiques (C. T. H. S.), rattaché à l’École nationale des chartes et chargé « de contribuer à la diffusion et à la valorisation des connaissances historiques et scientifiques », manquant de rigueur et ne prenant pas la peine de remonter aux sources, se couvrent de ridicule. Et les moutons de Panurge suivent ...
Cette fois, c’est Alfred Piat, notaire, né à Paris en 1826, qui est la victime : il a été confondu avec un illustre inconnu, presque homonyme, Louis-Alfred Piat, né à Paris en 1830.


Alfred Patissier est né à Paris [IVe], le 25 avril 1826, fils de Jean-Jacques Patissier et de Aimée-Félicité Piat (1800-1885). Un jugement en date du 16 juillet 1856 – plusieurs années après la mort de son père -, l’autorisa à substituer à son nom patronymique de Patissier celui de Piat et ordonna que son acte de naissance soit rectifié.

Alfred Piat fut notaire du 3 avril 1856 au 5 août 1874. Il épousa Marie-Sophie Hensel, née le 5 septembre 1835 à Friedrichsdorf [Allemagne], fille de Gaspard Hensel (1807-1864), cordonnier, et de Catherine Stemler (1804-1839) ; elle décéda prématurément en gare de Lyon-Perrache [Rhône], le 24 novembre 1867.

Vue de la rade et de Saint-Denis en 1843

Veuf, et demeurant alors 1 rue de Turbigo [Ier], Alfred Piat épousa, le 23 juin 1870, Joséphine-Marie-Estelle O’Toole, d’une famille irlandaise arrivée vers 1770 à Saint-Denis [La Réunion], où elle était née le 18 mars 1846, fille de Joseph-Laurent O’Toole (1809-1868), négociant, et de Marie-Julia Bédier (1820-1854). Le couple eut quatre enfants : Marie-Joséphine-Hélène naquit à Cabourg [Calvados], le 3 septembre 1872 ; Charles-Marie-Marcel, Marie-Loïsa-Marthe et Marie-Henri-Emmanuel, naquirent à Paris [VIIIe], respectivement le 29 avril 1875 [54 rue de Rome], le 13 mai 1880 [10 rue Washington] et le 26 mai 1882 [10 rue Washington]. 


CABINET de Mr Alfred PIAT 
Eau-forte (41,8 x 30,3 cm) par Emile Vaucanu (1864-1894). 
Musée des beaux arts de Bernay (Eure) 
Assis à une table, Alfred Piat tient dans sa main droite une plume et dans sa main gauche une lettre où on lit : « Leurs lettres me sont parvenues comme s’ils m’avaient écrit ». Au-dessus de lui, des portraits de personnages célèbres et une collection de lettres portant leurs noms.  


Ayant quitté la carrière du notariat en août 1874, Alfred Piat consacra ses loisirs et sa fortune à la collection des bibelots précieux, des estampes introuvables, des tableaux et surtout des livres. 
Il fut admis à faire partie de la Société de géographie de Paris le 6 juin 1877.
Devenu un des fondateurs de la Société des Bibliophiles contemporains en 1889, il y remplit les fonctions de secrétaire. Quand cette association décida de se dissoudre, le 10 novembre 1894, ce fut lui qui présida à sa dissolution et, désespéré de cette désagrégation volontaire, il institua en 1895 la Société des Cent bibliophiles, dont il fut le président.
Le 8 janvier 1895, il devint membre de la Société de l’histoire de Paris et de l’Ile-de-France.


Il s’était composé lui-même un ex-libris [115 x 50 mm], qu’il avait fait graver par Moïse Stern (1826-1915), graveur en médailles, 47 passage des Panoramas [IIe], et tirer sur différents papiers : son monogramme est sur la page d’un livre ouvert, surmonté d’un soleil rayonnant et d’une étoile ; au-dessous, un ruban se déroule avec l’inscription « LIBRO LIBER » ; à côté, gisent brisées, une colonne corinthienne, une chaîne et une roue dentée, avec une tête et un os de mort, une gerbe de blé et une faucille ; plus bas se trouve un sonnet.


Primitivement, le cul-de-lampe placé au-dessous du sonnet représentait une gerbe de blé et une faux : une faute dans le 11e vers du sonnet – « Et l’instruit à vivre mourir », au lieu de « Et l’instruit à vivre et mourir » -, fit modifier la planche et remplacer le cul-de-lampe par deux livres superposés.


Pour les livres de petit format, Alfred Piat n’employa que le haut de la composition, sans le sonnet [55 x 50 mm], tiré sur un papier légèrement teinté.

Un autre ex-libris [140 x 120 mm], qui a peu servi, a été gravé, en taille-douce et en couleurs, par les graveurs Paul Vigna et Vigneron : au centre d’un fond d’azur, éclairé par trois rayons de soleil sortant d’un nuage, un cartouche rougeâtre, accosté de trois épis de blé et limité par une feuille d’acanthe contournée, renferme le monogramme d’Alfred Piat ; un aigle au naturel, les ailes étendues et la tête contournée, retient dans ses serres une draperie flottante, qui se développe en une bannière portant le sonnet et la devise « LIBRO LIBER » ; au-dessous, une colonne corinthienne brisée, deux livres posés l’un sur l’autre, reliés en bleu et en rouge, une chaîne rompue et une guirlande de roses.  

Dans la séance du 17 février 1888, Alfred Piat adressa à la Société de géographie une communication intitulée « Projet de création d’un port de guerre et de commerce à Cabourg (Calvados) ». La situation critique du Havre et de Cherbourg, les avantages manifestes de Cabourg - qu’il connaissait bien pour y avoir une résidence d’été depuis 1862 -, et l’intérêt national avaient déterminé Alfred Piat à appeler l’attention publique sur son idée d’un port dans l’intérieur des terres. Ce projet, qui reçut plusieurs avis favorables, fut mis en différé, faute de crédits, mais ne fut jamais repris.

  
Alfred Piat mourut presque subitement le 20 mai 1896, en son domicile, 68 avenue d’Iéna [XVIe], immeuble de six étages, bâti en 1880.
Tous ses trésors furent livrés au feu des enchères publiques.
Dès le lundi 23 novembre 1896, environ 6.000 volumes anciens et modernes de sa bibliothèque furent vendus salle Silvestre n° 3, 28 rue des Bons-Enfants. Sa collection de 200.000 estampes fut dispersée en lots, du 15 au 19 décembre 1896.

Le reste de sa bibliothèque fut dispersé en quatre ventes. Bien que la réputation de bibliophile, un peu discutée, du défunt ait éveillé la défiance, le catalogue de la collection a été trouvé plus intéressant que prévu, et les prix d’adjudication furent satisfaisants.


Vente à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle n° 8, du lundi 31 janvier au samedi 5 février 1898, en 6 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Alfred Piat, ancien notaire à Paris. Première partie. Livres anciens manuscrits et imprimés, précieux, rares et curieux. Belles reliures anciennes et modernes (Paris, Charles Porquet et Em. Paul et fils et Guillemin, 1898, in-8, [3]-[1 bl.]-IV-211-[1] p., 910 lots), dont Théologie [99 lots = 10,87 %], Jurisprudence [8 lots = 0,87 %], Sciences et Arts [109 lots = 11,97 %], Belles Lettres [507 lots = 55,71 %], Histoire [169 lots = 18,57 %], Manuscrits orientaux [8 lots = 0,87 %], Reliures – Portefeuilles [10 lots = 1,09 %]. Cette première partie, de beaucoup la plus riche, a donné 69.364 francs. 


3. La Sainte Bible traduite en françois sur la Vulgate, avec de courtes notes pour l’intelligence de la lettre, par M. de Sacy. Brusselles, Fr. Foppens, 1702, 8 vol. in-12, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes du maréchal duc de Richelieu.


7. Le Psaultier de David, torné en prose mesurée, ou vers libres, par Blaise de Vigenere, Bourbonnois. Paris, Abel l’Angelier, 1588, in-8 réglé, fig. gr., mar. r., dos orné à petits fers, fil., comp., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes du marquis de Villeneuve-Trans.


16. Biblia Ectypa (Histoire de la Bible en figures, par Christ. Weigel). Augsbourg, 1695, gr. in-fol., fig., mar. r., dos orné, riches comp. de fil. entrelacés et de fers azurés, dent. int., non rog. (Chambolle-Duru). Des bibliothèques Renouard et Van der Helle et relié depuis.
34. Officia. In-16, velours cramoisi, tr. dor. Manuscrit sur vélin du XVe siècle, 59 miniatures et 36 grandes lettres majuscules en couleur avec ornements sur fond d’or. 3.555 fr.


52. L’Office de la Semaine Sainte, en latin et en françois, à l’usage de Rome et de Paris, imprimé par ordre de madame Marie-Adélaïde de France. Paris, Despez, 1752, in-8, mar. r., dos et plats ornés de riches comp. d’arabesques de rocailles et de fleurs, tr. dor. (Vente). Aux armes de Marie-Adélaïde de France.


79. Sermons prêchés devant le Roi, pendant le Carême de 1764, par M. l’abbé Torné, chanoine de l’Église d’Orléans. Paris, Saillant, 1765, 3 vol. in-12, mar. r., dos orné, fil., large dent., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes du chancelier de Maupéou. 480 fr.


84. Abrégé du traité de l’amour de Dieu, de S. François de Sales (par le Père Fellon). Paris, H. L. Guérin & L. F. Delatour, 1756, in-12, mar. r., dos orné, fil., doublé de moire rose, dent., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de madame de Pompadour.



102. Le Corps du droict françois, contenant un recueil de tous les edicts, ordonnances, stil & pratique observée tant aux cours souveraines qu’és justices inférieures & subalternes du royaume de France. S. l. (Genève), pour Jean de Laon, 1600, in-4 à 2 col., mar. r., dos orné à petits fers, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Dominique de Vic, archevêque d’Auch, fils de Méry de Vic.


117. Les Morales d’Épictète, de Socrate, de Plutarque et de Sénèque. Au chasteau de Richelieu, impr. Estienne Migon, 1653, pet. in-8, mar. r., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, tr. dor. (Rel. anc.). Caractères microscopiques provenant de la fonderie de Jean Jannon, à Sedan. Exemplaire de Viollet-le-Duc et A. Firmin-Didot.
135. L’Art de connoitre les hommes. Par Mr. L’Abbé de Bellegarde. Amsterdam, Estienne Roger, 1710, 3e édition, in-12, front., mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Allô). Ex-libris J. Noilly.


142. Éducation des filles. Par Monsieur l’abbé de Fénelon. Paris, Aubouin, Émery et Clousier, 1687, in-12, titre noir et rouge, mar. brun jans., dent. int., tr. dor. (Chambolle-Duru). Ex-libris P. Guy Pellion.


157. Caspari Bauhini. De hermaphroditorum monstrosorumq. Oppenheimii, Hieronymi Galleri, 1614, in-8, titre encadré, portrait 1 pl. pliée et 6 fig., v. f. ant. Aux 3e armes de J.-A. De Thou. Des bibliothèques Huzard, Nodier et Morante.

Paris, Drouot, 31 mai 2013 : 1.000 €

161. Traité des affections vaporeuses du sexe, avec l’exposition de leurs symptômes, de leurs différentes causes, et la méthode de les guérir, par Joseph Raulin, médecin ordinaire du Roi. Paris, 1758, in-12, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Le Riche de La Popelinière.

Photographie Bibliothèque Mazarine

170. De laniis et phitonicis (sic) mulieribus teutonice unholden vel heren. S. l. n. d. – Artis memorative Matheoli Perusini medicine doctoris praestantissimi : tractatus utilissimus ; cum nõnullis Plinij et Gordani documentis. (A la fin :) Impressus a Martino Schotto cive Argen, 1498. Ensemble 2 ouvrages en 1 vol. in-4 goth., fig. sur bois, mar. vert, fil., dent. int., tr. dor. (Padeloup). Premières représentations figurées du démon. Ex-libris de Girardot de Préfond, puis bibliothèque de Mac-Carthy. 265 fr.


181. Le Pastissier françois, où est enseignée la manière de faire toute sorte de patisserie très utile à toute sorte de personnes. Amsterdam, Louys et Daniel Elzevier, 1655, in-12, front., mar. vert, dos orné aux petits fers et au pointillé, comp. dor. sur les plats, centre mosaïqué de mar. r., dent.int., tr. dor. (Claessens). 415 fr.



211. Représentation des fêtes données par la ville de Strasbourg pour la convalescence du Roi (Louis XV) à l’arrivée et pendant le séjour de Sa Majesté en cette ville. Paris, Laurent Aubert, s. d. (1745), gr. in-fol., titre-front., portr. et pl., mar. r., dos orné, large dent. sur les plats, tr. dor. (Padeloup). Aux armes royales au centre des plats, et celles de Strasbourg aux angles. 605 fr.
[Cet ouvrage est toujours donné avec la date de 1745. Cependant, Padeloup, qui fut chargé d’habiller ce livre, créa cinq séries de reliures. La première comprenait six exemplaires pour la famille royale, dont deux en maroquin mosaïqué pour le Dauphin et la Dauphine, dont le mariage n’eut lieu qu’en 1747. La date de publication de 1748 doit donc être préférée].


241. Quinti Calabri derelictorum ab Homero libri quatuordecim. Iodoco Valaraeo interprete. Lugduni, apud Seb. Gryphium, 1541, in-8, mar. noir, riches compart., tr. dor. (Rel. anc.). Exemplaire de Canevarius, médecin du pape Urbain VIII, avec sa devise et son médaillon représentant Apollon sur son char, gravissant le Parnasse. Rel. restaurée. 241 fr.
[On sait depuis 1972 que le bibliophile n’est pas Demetrius Canevarius, mais Giovanni-Battista Grimaldi (1524-1612), prince de Monaco].


252. L’Eneide di Virgilio del commandatore Annibal Caro. In Parigi, Presso la Vedova Quillau, 1760, 2 vol. gr. in-8, titres gravés, portr. gravés par Ficquet et par Zocchi, mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Rel. anc.). Gr. pap., avec 34 dessins originaux. De la vente Emmanuel Martin. 750 fr.


262. La Métamorphose d’Ovide figurée. Lyon, Jean de Tournes, 1583, pet. in-8, fig., mar. vert foncé, milieu dor., dent. int., tr. dor. (Capé). Des bibliothèques P. Desq [1866, n° 341] et Dr Danyau.


275. La Nef des folz du monde. Paris, Geoffroy de Marnef, 1497, in-fol. goth. à 2 col., fig. sur bois, mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Koehler). 275 fr.


281. L’Eslite des bouts-rimez de ce temps. Première partie. Paris, au Palais, 1649, pet. in-8, v. f., fil., dent. int., tr. dor. Aux armes et à l’ex-libris du comte de Lagondie.

Morgan Library & Museum, New York

287. Le Roman de la rose, par Guillaume de Lorris et Jean de Meung. Pt. in-fol., mar. vert, dos orné, fil., tr. dor. (Padeloup). Manuscrit de la seconde moitié du XIVe siècle sur vélin, avec 35 miniatures. 2.500 fr.


297. Les Poésies de Guillaume Coquillart official de l’Église de Reims. Paris, Coustelier, 1723, 1 tome en 2 vol. pet. in-8, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Sur peau de vélin, aux armes de Louis XV. Des bibliothèques Renouard et Desq. 505 fr.


299. Les Poésies de Guillaume Cretin. Paris, Coustelier, 1723, 1 tome en 2 vol. pet. in-8, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Sur peau de vélin, aux armes de Louis XV. Des bibliothèques Renouard et marquis de Ganay. 510 fr.


308. Les Amours de P. de Ronsard Vandomois, nouvellement augmentées par lui, et commentées par Marc Antoine de Muret. Paris, Veuve Maurice de la Porte, 1553, in-8, 3 portraits gravés sur bois, mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Niedrée). Aux armes du marquis de Villeneuve-Trans et avec l’ex-libris Yemeniz.


329. Les Poésies de Jules de La Mesnardière, de l’Académie françoise. Paris, A. de Sommaville, 1656, pet. in-fol., v. f., dos orné à petits fers, fil., dent. int., tr. dor. (Niedrée). Des bibliothèques Armand Bertin et Solar.


351. Le Vade Mecum en françois et en vers libres, dédié et présenté à S. A. S. monseigneur le duc de Penthièvre, amiral de France, pour le jour de l’an 1780, par M. Boissel. S. l. n. d. (Paris, 1780), in-16, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de la princesse de Lamballe. Provenance des plus rares.


362. La Pucelle, ou la France délivrée, poème héroïque. Par M. Chapelain. Seconde édition. Paris, Courbé, 1656, in-12, front. et fig. gr. sur cuivre par Campion et Humbelot, v. olive, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. Au chiffre de Amédée Rigaud.


366. La Ligue, ou Henry le Grand, poëme épique, par M. de Voltaire. Genève, Jean Mokpap (Rouen, Viret), 1723, in-8, mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Duru). Autographes et portraits ajoutés. Des bibliothèques Cailhava, Turquety et Renard. 271 fr.


375. Les Bienfaits du sommeil ou les Quatre Rêves accomplis (attribué à Imbert). Paris, Brunet, 1776, pet. in-8, titre-front., 4 fig. de Moreau gr. par Delaunay, mar. citr. jans., doubl. de mar. brun, fil. et comp. aux angles, armes du comte Berthier au centre de la doublure, tête dor., non rog. (Gruel). 260 fr.


383. Les Baisers, précédés du Mois de mai, poème (par Dorat). La Haye et Paris, Lambert et Delalain, 1770, in-8, titre rouge et noir, fig., vign. et culs-de-lampe par Eisen et Marillier, mar. r., dos orné, large dent. à l’oiseau sur les plats, dent. int., tr. dor. (Belz-Niedrée). Grand papier de Hollande. 400 fr.


398. Fables nouvelles (par Dorat). La Haye et Paris, Delalain, 1773, 2 vol. gr. in-8, front., fig., vign. et culs-de-lampe par Marillier, cart. non rog. Grand papier. 750 fr.


407. Contes et nouvelles en vers, par M. de La Fontaine. Amsterdam (Paris), 1762, 2 vol. in-8, portr. d’après Rigaud, fig. d’Eisen, vign. et culs-de-lampe par Choffard, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Derome). Éd. des Fermiers généraux. De la bibliothèque Danyau. 435 fr.


440. Choix de chansons mises en musique, par M. de La Borde. Paris, de Lormel, 1773, 4 vol. in-8, front., fig. et musique gr., mar. r. doublé de mar. vert, dos orné, comp. sur les plats et à l’int., tr. dor. (Borén, doreur). Titre et dédicace gravée du tome I remmargés. 704 fr.


451. Les Cantiques du sieur de Maisonfleur, gentilhomme françois. Paris, Jean Houzé, 1586, in-12, réglé, mar. brun, dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Exemplaire du roi Henri III. Plats ornés de branches de feuillage, au centre desquelles se voit le monogramme H. M. D. C. (Henry, Marie de Clèves). Des larmes, une tête de mort et la devise « Mort m’est vie » sur le dos. De la bibliothèque E.-M. Bancel. 380 fr.



453. Le Terze Rime di Dante. Venetiis, in aedibus Aldi, 1502, in-8, caract. ital., mar. brun, dos orné, fil. à froid, comp. à la Du Seuil, ancre aldine sur les plats, dent. int., tr. dor. (Capé). Première édition aldine et aussi la première tirée dans le format in-8. Ancre des Alde employée dans ce livre pourla première fois au verso du dernier feuillet. La première initiale de chaque partie est peinte en rouge et or.


456. Roland l’amoureux, composé en italien par Mre Matheo Maria Bayardo (sic), comte de Scandian et traduit fidelemt de nouveau par F. de Rosset. Paris, Robert Foüet, 1619, in-8, titre-front. gr. et fig., v. f., dos orné à petits fers, fil., tr. dor. (Padeloup). Aux armes du comte d’Hoym et provenant de la bibliothèque Double.
458. Rime del Torquato Tasso. In-4, mar. r., dorure au pointillé sur le dos, dent. sur les plats et ornements aux angles, tr. dor. (Rel. anc.). Manuscrit autographe du Tasse, ayant appartenu au cardinal Camille Cibo (1681-1743), qui l’a fait relier à ses armes. 2.900 fr.
474. Pub. Sex. Terentii Afri comici (Comoediae sex). Paris, Simon de Colines et François Estienne, (1538-1539), 6 parties en 1 vol. in-4, mar. r., dos et plats ornés de comp. de fil. entrelacés sur un fond sablé d’or, dent. int., tr. dor. (Capé). Exemplaire de Solar.



527. Euphémie, ou le Triomphe de la religion, drame par d’Arnaud. Paris, Le Jay, 1768, in-8, fig. de Restout, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Derome). Pap. de Hollande. Reliure dite « à la toile d’araignée » [fer de forme dodécagonale, frappé sur le dos, au milieu du cadre entre les nerfs : au centre est un petit cercle, d’où partent des traits fort minces allant retrouver chaque angle du dodécagone].


558. Les Amours pastorales de Daphnis et Chloé (traduit du grec de Longus par J. Amyot). S. l., Paris, 1745, pet. in-8, front. et fig., mar. r., dos orné, large dent. à petits fers sur les plats, tr. dor. (Derome). Reprend les fig. de l’édition de 1718. Ex-libris du baron Roger Portalis. 250 fr.


565. Les Avantures de Télémaque, fils d’Ulysse (par Fénelon). Nouvelle édition, divisée en dix livres. Bruxelles, Fr. Foppens, 1699, 2 tomes en 1 vol. in-12, mar. bleu, dent. int., tr. dor. (Thibaron-Joly). Première édition dans laquelle le texte est divisé en dix livres. Au chiffre du comte Roger (du Nord).


568. Les Aventures de Télémaque, par Fénelon. S. l. (Paris), de l’imprimerie de Monsieur, 1785, 2 tomes en 4 vol. in-4, portr. et fig., mar. r. à long grain, dos orné à petits fers et au pointillé et mosaïqué de mar. vert, large dent., doublé de tabis bleu, dent., tr. dor. (Bozerian). Un des quatre sur peau de vélin. 1.865 fr.


576. La Pariséïde, ou Pâris dans les Gaules (par Godard d’Aucourt). Paris, Pissot, 1773, 2 vol. in-8, 2 fig. par Pierre, mar. r., dos orné, fil., doublé et gardes de moire bleue, tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Charles X, alors comte d’Artois. 360 fr.


638. Les Nouvelles de Marguerite, reine de Navarre. Berne, Nouvelle Société typographique, 1780-1781, 3 vol. in-8, front., vign. et culs-de-lampe par Dunker, fig. par Freudenberg, mar. bleu, dos orné, fil., armes de Marguerite sur les plats, dent. int. tr. dor. (Chambolle-Duru). 280 fr.


651. Le Prince de Bretagne, par M. d’Arnaud. S. l. n. d. (Paris, 1777), in-8, fig., vign. et cul-de-lampe par Marillier, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de la reine Marie-Antoinette. 580 fr.


655. Le Décaméron de Jean Boccace (traduit par Le Maçon). Londres (Paris), 1757, 5 vol. in-8, portr., front., fig. et culs-de-lampe par Gravelot, Boucher, Cochin et Eisen, v. f. ant., dos orné, fil., tr. dor. 505 fr.

Paris, Drouot, 21 juin 2007 : 1.500 €

667. Nourjahad, histoire orientale, traduite de l’anglais (de Mme Sheridan, par Mme de Sérionne). Paris, Monory, 1776, in-12, mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de la comtesse de Gisors, dite mademoiselle de Nevers (Hélène-Julie-Rosalie Mancini-Mazarini, veuve de Louis-Marie Fouquet, comte de Gisors). Provenance fort rare.


673. Les Fantaisies de Bruscambille (par le sieur des Lauriers). Paris, Millot, 1615, in-8, front. gr., cuir de Russie, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Thouvenin). Ex-libris du Dr Desbarreaux-Bernard.
782. Histoire de François II, roi de France et d’Écosse (par madame Thiroux-d’Arconville). Paris, Belin, 1783, 2 vol. in-8, mar. vert, dos orné à l’oiseau, large dent. à petits fers sur les plats, doublé et gardes de moire rose, dent., tr. dor. (Derome). Grand papier de Hollande. Aux armes de Louis Angran de Fonspertuis. 955 fr.


783. Recueil de diverses pièces servans à l’Histoire de Henry III. Cologne, Pierre du Marteau, 1663, pet. in-12, mar. r., fil. à froid, dent. int., tr. dor. (Vve Niedrée). Seconde édition elzevirienne. Ex-libris Rigaud et Marigues de Champrepus.


799. Les Héros de la France, sortans de la barque de Caron, s’entretenans avec messieurs de Louvois, Colbert & Seignelai. Collogne [sic], Pierre Marteau, 1693, pet. in-12, front. et fig., mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Hardy-Mennil). Exemplaire de Lebeuf de Montgermont.
806. Almanach royal. Année bissextile MDCCLXXII. Paris, Le Breton, 1772, pet. in-12, mar. bleu foncé, dos orné, dent., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Marie-Antoinette Dauphine. 400 fr.


813. Vues pittoresques des principaux édifices de Paris. Paris, Lamy, 1792, in-4, pl. en couleur, demi-rel. v. ant. marb., dos orné. 1 front. et 111 vues, de forme ronde. 400 fr.


848. Le Livre des statuts et ordonnances de l’Ordre Sainct Michel. S. l. n. d. (Paris, vers 1550), in-4, v. f., fil. et comp. fleurs de lys sur le dos et les plats, tr. dor. (Rel. du temps). Exemplaire sur vélin, aux armes et au chiffre de Henri II, avec le croissant de Diane de Poitiers, qui entoure le médaillon du collier de l’Ordre. Des bibliothèques A.-A. Renouard et Chartener. 1.500 fr.


Vente à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle n° 8, du lundi 14 au samedi 19 février 1898, en 6 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Alfred Piat, ancien notaire à Paris. Deuxième partie. Livres illustrés du XIXe siècle. Réimpressions modernes d’auteurs anciens. Romantiques et auteurs contemporains. Exemplaires ornés de dessins et d’aquarelles (Paris, Charles Porquet et Em. Paul et fils et Guillemin, 1898, in-8, [3]-[1 bl.]-IV-164 p., 822 lots [chiffrés 911-1.732]), dont Réimpressions modernes d’auteurs anciens [218 lots = 26,52 %], Romantiques – Auteurs contemporains [552 lots = 67,15 %], Divers – Supplément [52 lots = 6,32 %]. La deuxième partie a donné 51.083 francs.

912. Odes d’Anacréon […]. Édition polyglotte, publiée sous la direction de J. B. Monfalcon, M. D. Paris, Crozet, Firmin Didot, Cormon et Blanc, 1835, très grand in-8 à 2 col., mar. bleu, dos orné, encadr. de 6 fil. sur les plats, comp. dorés, doublé et gardes de moire blanche, large encadr. int. de mar. bleu avec comp., non rog., dans un étui (Simier). Un des deux exemplaires tirés sur peau de vélin, pour Monfalcon, qui y a ajouté des fig. et des dessins. 255 fr.
932. La Chanson de Roland, ou de Roncevaux, du XIIe siècle, publiée pour la première fois d’après le manuscrit de la Bibliothèque Bodléienne à Oxford, par Francisque Michel. Paris, Silvestre, 1837, gr. in-8, mar. r., dos orné, fil., doublé de mar. r., dent., non rog. (Niedrée). Exemplaire unique sur peau de vélin, chiffre du marquis de Coislin sur les plats et ses armes à l’intérieur. De la bibliothèque de Chartener. 206 fr.
948. Diderot. Jacques le Fataliste et son maître. 12 dessins de Maurice Leloir. Paris, Impr. pour les Amis des livres par G. Chamerot, 1884, gr. in-8, portr., fig. et pl., br., couv. Un des 138 ex. sur pap. du Japon H. C. (n° 78). Ex. au nom de Georges Badillé. 245 fr.


972. Goethe. Faust, tragédie, traduite en Français par M. Albert Stapfer, ornée d’un portrait de l’auteur et de 17 dessins exécutés sur pierre par M. Eugène Delacroix. Paris, Motte et Sautelet, 1828, in-fol., portr. et 17 pl. lith., chag. vert, dos orné, comp. de fil. entrelacés sur les plats, fil. int., tr. dor. Premier tirage sur gr. pap. de Hollande. 175 fr.
1.009. La Fontaine. Fables, ornées de 12 dessins originaux. Paris, Librairie des bibliophiles, 1873, 2 vol. gr. in-8, portr. et fig., br., couvertures. Édition dite « des douze peintres ». Un des 10 ex. sur gr. pap. Whatman (n° 7), avec 59 dessins à la plume, au lavis ou à l’aquarelle par Evert Van Muyden. 495 fr.


1.087. Roman de la Violette, ou de Gérard de Nevers, en vers, du XIIIe siècle, par Gibert de Montreuil ; publié pour la première fois, d’après deux manuscrits de la Bibliothèque royale, par Francisque Michel. Paris, Silvestre, 1834, gr. in-8, fig., mar. r., dos orné, fil., doublé de mar. r., dent., non rog. (Niedrée). Exemplaire unique sur peau de vélin, avec deux suites des fig. dont une peinte, chiffre du marquis de Coislin sur les plats et ses armes à l’intérieur. De la bibliothèque de Chartener. 305 fr.


1.145. Balades dans Paris. Paris, Impr. pour les Bibliophiles contemporains, 1894, in-4, fig. et pl., br., couv. ill. N° 121 (sur 160) H. C., au nom de Piat. 161 fr.
1.146. Balzac (H. de). Les Contes drolatiques. 2 vol. in-4, mar. r. à grain long, dos et plats ornés de comp. dorés et à froid, et de mosaïques de mar. vert et bleu, chiffre H. L. sur les plats. Manuscrit autographe des deux premiers dizains couverts de corrections. 2.000 fr.


1.148. Balzac (H. de). Les Contes drolatiques. Cinquiesme édition, illustrée de 425 dessins par Gustave Doré. Paris, Société générale de la librairie, 1855, 1 tome en 2 vol. in-8, fig., mar. r., dos orné et mosaïqué de mar. bleu, milieu des plats dor. et mosaïqué, dent. int., tête dor., ébarbé (Triouillier, succ. de Petit-Simier). Avec dessins originaux ajoutés. 185 fr.
1.149. Balzac (H. de). Les Contes drolatiques. Sixiesme édition illustrée de 425 dessins par Gustave Doré. Paris, Caen, 1861, in-8, front. et fig. sur bois, mar. orange, dos orné, fil., dent. int. tr. dor. (Hardy-Mennil). Un des 25 ex. sur pap. de Chine. 150 fr.
1.153. Balzac (H. de). Physiologie du mariage. Deuxième édition. Paris, Ollivier, 1834, 2 vol. in-8, en feuilles. Avec 1 portr. et 103 dessins originaux à la plume et au lavis par Chauvet. 305 fr.
1.156. Barbey d’Aurevilly (J.). Le Chevalier Des Touches. Dessins de Julien Le Blant, gravés par Champollion. Paris, Librairie des bibliophiles, 1886, gr. in-8, portr. et fig. à l’eau-forte, br., couvertures. De la Bibliothèque artistique moderne. Ex. numéroté sur gr. pap. vélin de Hollande, illustré de 40 aquarelles originales par A. Bligny. 251 fr.
1.169. Béranger (P. J. de). Œuvres complètes. Édition unique ornée de 104 vign. en taille-douce. Paris, Perrotin, 1834, 4 tomes en 7 vol. – Chansons de Béranger. Supplément. Paris, 1866. Ensemble 8 vol. in-8, portr. et fig., fac-similé, demi-rel. mar. brun avec coins, dos orné et mosaïqué de mar. r., fil., tête dor., non rog. (Thierry, succ. de Petit-Simier). Avec 7 suites différentes ajoutées. 155 fr.
1.195. Burty (Ph.). Maîtres et petits maîtres. Paris, G. Charpentier, 1877, in-12, mar. grenat, fil. à froid, dent. int. formée du monogramme et de la devise de M. Burty, doublure et gardes en moire grenat, tête dor., non rog., couv. (R. Petit). Ex. de l’auteur sur pap. de Hollande. Le premier plat porte le titre en lettres d’or et un émail en relief représentant l’emblème de Burty : une cigogne tenant dans son bec une banderole portant la devise « Libre et fidèle ». 150 fr.
1.226. Claretie (Jules). Le Drapeau. Paris, Calmann Lévy, 1886, gr. in-16 carré, br., couv. 1 des 25 ex. numérotés sur gr. pap. du Japon (n° 14), avec 33 aquarelles originales par A. Bligny. 205 fr.


1.233. Combe (William). The Life of Napoléon. London, Tegg, 1815, in-8, titre front. et pl. en coul., mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Chambolle-Duru). Trente estampes en couleur de George Cruikshank. 250 fr. 
1.243. Daudet (Alphonse). Aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon. Paris, Dentu, 1887, in-8, fig. et pl., couv. illustrée. Premier tirage. 1 des 50 ex. sur pap. de Hollande, avec 122 dessins originaux à la plume par Jeanniot. 225 fr.
1.246. Daudet (Alphonse). Fromont Jeune et Risler Aîné. Illustrations par Edmond Morin. Paris, Charpentier, 1880, in-4, portr. et fig., br., couv. 1 des 50 ex. sur gr. pap. de Hollande, avec 65 dessins originaux à la plume par Morin. 142 fr.


1.254. Déroulède (Paul). Monsieur le Hulan et les trois couleurs. Conte de Noël. Gr. in-4, ais de bois couverts de cuir noir, grande médaille de la Ligue des patriotes en argent sur le premier plat, doublé de moire verte, tr. verte, étui-boîte couvert de chag. noir avec un drapeau français en mosaïque sur le couvercle, l’intérieur doublé de satin tricolore avec larges bandes brodées en fil. d’or séparant les couleurs. Suite de 16 aquarelles originales exécutées par Kauffmann en 1884, avec le texte manuscrit du conte réparti sur chacune et la signature autographe de Déroulède à la fin. Aquarelles reproduites, sauf une, dans l’édition donnée par Lahure en 1884. 950 fr.


1.282. Féminies. Front. en couleurs d’après Félicien Rops, encadrements et vignettes de Rudnicki. Paris, Impr. pour les Bibliophiles contemporains, Académie des beaux livres, 1896, gr. in-8, pl. noires et en couleur, br., couv. ill. Ex. tiré pour Piat. 219 fr.  


1.289. Flaubert (Gustave). Hérodias. Compositions de Georges Rochegrosse, gravées à l’eau-forte par Champollion. Paris, Ferroud, 1892, gr. in-8, pl. et vign., br., couv. ill. H. C. sur pap. Whatman, réservé pour Piat, avec une double suite des planches hors-texte. 151 fr.
1.291. Flaubert (Gustave). Un cœur simple, illustré de 23 compositions par Émile Adan, gravées à l’eau-forte par Champollion. Paris, Ferroud, 1894, gr. in-8, fig., vign. et culs-de-lampe, br., couv. H. C. sur gr. pap. Whatman, avec triple suite des pl. et des tirages à part des vign. et culs-de-lampe. 150 fr.
1.298. Gautier (Théophile). L’Eldorado, ou Fortunio. Paris, Impr. pour les Amis des livres par Motteroz, 1880, gr. in-8, pl. et vign., mar. bleu, dos et plats avec encadrements de fil. et ornem. aux angles, dent. int., ébarbé, tr. dor., couv. conservée, étui (Meunier). Ex. n° 70 (sur 115) portant le nom du baron Roger Portalis, avec 35 dessins originaux de Paul Avril. 801 fr.
1.301. Gautier (Théophile). Mademoiselle de Maupin, double amour. Paris, Conquet et Charpentier, 1883, 2 vol. gr. in-8, 18 compositions de Toudouze gravées par Champollion, mar. La Vallière genre Bradel, non rog., couv. (Lemardeley). Un des 150 ex. numérotés sur gr. pap. du Japon (n° 78), avec les fig. en double état et dessins ajoutés. 480 fr.


1.305. Gautier (Théophile). Le Petit Chien de la marquise. Paris, Conquet, 1893, gr. in-16, 21 dessins de Louis Morin, mar. olive, dos orné, fil. et comp. à l’oiseau, dent. int., tr. dor., couv. ill. (Ruban). Un des 150 numérotés sur pap. vélin blanc. 140 fr.
1.307. Gautier (Théophile). Une nuit de Cléopâtre. Paris, Ferroud, 1894, gr. in-8, 21 compositions par Paul Avril, br., couv. ill. H. C. sur pap. Whatman, avec une triple suite des pl. h.-t. et 22 dessins originaux au crayon et au lavis par Paul Avril. 492 fr.


1.325. Halévy (Lud.). L’Abbé Constantin, illustré par madame Madeleine Lemaire. Paris, Boussod, Valadon, 1887, in-4, fig. et pl., br., couv. Un des 200 ex. numérotés sur gr. pap. du Japon (n° 58), avec deux suites d’épreuves avant toute lettre. 167 fr.
1.328. Halévy (Ludovic). La Famille Cardinal. Paris, Calmann Lévy, 1883, in-12 carré, mar. brun genre Bradel, chiffre, non rog., couv. Édition originale. Un des 50 ex. numérotés sur pap. du Japon (n° 41), avec 18 aquarelles de F. Coindre. 180 fr.


1.333. Haraucort (Edmond). L’Effort. Paris, publié pour les sociétaires de l’Académie des beaux livres, Bibliophiles contemporains, 1894, in-4, fig. en couleur, br., couv. ill. N° 115 (sur 160 H. C.), au nom de Piat. 235 fr.


1.340. Histoires débraillées, par l’auteur de Pommes d’Eve [Édouard Monnier]. Paris, Monnier, 1884, gr. in-8, fig. à la sanguine, mar. bleu, dos et angles mosaïqués de mar. r., fil., comp. et milieu dor., dent. int., tête dor., non rog., couv. ill., étui (Smeers-Engel). Un des 30 numérotés sur gr. pap. du Japon (n° 1), avec 13 dessins originaux. 200 fr.


1.364. Hugo (Victor). Les Orientales. Paris, Impr. pour les Amis des livres par Georges Chamerot, 1882, gr. in-4, pl., mar. r., dos orné, encadrement de 9 fil. sur les plats et de 9 fil. int., tr. dor. couv. (Chambolle-Duru). N° 106 (sur 135 ex.), sur pap. du Japon, au nom de Chevereau. 245 fr. 
1.370. Hugo (Victor). Le Roi s’amuse. Paris, Société de publications périodiques, 1883, in-4, pl. et vign., fac-similés, mar. r. jans. doublé de mar. bleu, fil., milieu et angles ornés de riches comp., d’arabesques et feuillage dor. à petits fers, non rog., étui doublé de peau de chamois (Pagnant). Ex. unique imprimé sur peau de vélin pour Fortuné Méaulle, graveur. Avec dédicace autographe et 31 dessins originaux. 1.600 fr.


1.383. Joliet (Charles). Roman incohérent. Paris, Jules Lévy, 1887, in-12, portr. et fig. de Steinlen, br., couv. illustrée. Édition originale. Avec 108 dessins originaux à la plume par Steinlen. 136 fr.
1.403. Lamartine (A. de). Méditations poétiques. Paris, au Dépôt de la librairie, 1820. – Nouvelles méditations poétiques. Paris, Urbain Canel, 1823. Ensemble 2 vol. in-8, mar. bleu, dos orné, encadrement de 8 fil. sur les plats, dent. int., tr. dor. (Belz-Niedrée). Grav. ajoutées. 191 fr.

Photographie Bertrand Hugonnard-Roche

1.447. Maupassant (Guy de). Contes choisis. Le Loup, histoire de chasse. Illustrations de Evert Van Muyden. Paris, impr. en taille-douce pour l’Académie des beaux livres, Société des Bibliophiles contemporains, novembre 1891, gr. in-8, texte et vign. gravés, mar. r. genre Bradel, un loup frappé en or sur le premier plat, doublé de mar. brun, large dent., gardes en soie brochée, tête dor., non rog., couv. étui (Nolhac). Avec 12 aquarelles originales et 3 dessins de Muyden ajoutés. 695 fr.


1.463. Mérimée (Prosper). Chronique du règne de Charles IX. Ornée de 110 compositions par Édouard Toudouze. Paris, Testard, 1889, gr. in-8, fig. sur bois, br., couv. ill. Un des 75 ex. numérotés sur gr. pap. du Japon (n° 53). 169 fr.


1.472. Michaud. Histoire des croisades. 100 compositions par Gustave Doré. Paris, Furne, 1877, 2 vol. in-fol. Un des 25 ex. numérotés sur gr. pap. de Chine (n° 14). 120 fr.


1.501. Musset (Alfred de). La Mouche. 30 compositions par Adolphe Lalauze. Paris, Ferroud, 1892, gr. in-8, portr., pl. vign. et culs-de-lampe grav. à l’eau-forte, br., couv. Ex. numéroté sur gr. pap. du Japon (n° 97), avec une double suite des planches. 110 fr.
1.504. Musset (Alfred de). Œuvres complètes. 28 dessins de Bida et un portrait. Paris, Charpentier, 1866, 10 vol. gr. in-8, portr. et pl., demi-rel. mar. bleu avec coins, tête dor., ébarbé (R. Petit). Ex. de souscription sur gr. pap. de Hollande au nom de Théophile Gide et à son chiffre. 205 fr.  


1.506. Musset (Alfred de). Poésies (1828-1832 et 1833-1852). Paris, Lemerre, 1884-1885, 2 vol. in-4, br., couvertures. Ex. numéroté sur gr. pap. de Hollande, avec 98 dessins originaux au lavis et à la plume par Evert Van Muyden. 250 fr.


1.521. Journal de l’Expédition des Portes de fer, rédigé par Charles Nodier. Paris, Impr. royale, 1844, gr. in-8, fig. et pl. gravés sur bois, carte, mar. r. jans., dent. int., tr. dor., étui recouvert de velours r. Tiré à petit nombre à offrir en présent. Ex dono imprimé au nom de Paul Berthier, officier d’ordonnance du Roi, reliure à ses armes. 304 fr.


1.522. Nolhac (Pierre de). La Reine Marie-Antoinette. Paris, Boussod, Valadon et Cie, 1890, in-4, pap. vélin, portr. en héliogravure en coul., pl. en photogravure, br., couv. 201 fr.
1.531. Le Panthéon de Montjoyeux (Jules Poignand). Apologie en vers d’un groupe d’hommes supérieurs. Paris, Moncousin (Monnier), s. d., in-8 carré, fig., mar. vert, dos orné, fil. et comp. mosaïqués de mar. rouge, violet, brun, citron, orange, blanc et grenat, dent. int., tête dor., non rog., couv., étui doublé de peau de chamois (Ruban). Sur le premier plat, le Panthéon de Montjoyeux, copié sur celui de la montagne Sainte-Geneviève ; sur le second, un lapin battant du tambour. H. C. tiré à petit nombre. Ex. sur gr. pap. du Japon, avec 14 dessins originaux par Joseph Roy et Galice. 153 fr.

Photographie Librairie Le Feu follet

1.540. Marquis de Valognes (Joséphin Péladan). Femmes honnêtes ! Paris, Ed. Monnier & Cie, 1885, gr. in-8, front. de Félicien Rops et 12 pl. à la sanguine de Bac, mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tête dor., non rog., couv. ill., étui (Canape-Belz). Ex. sur gr. pap. du Japon, avec 15 dessins originaux à la plume rehaussés de couleur. 252 fr.

Photographie Librairie Merolle, Villeurbanne

1.566. Richepin (Jean). La Chanson des gueux. Paris, Dreyfous, 1885, in-4, br., couv. Un des 100 ex. numérotés sur Hollande, avec 1 front. et 262 dessins originaux de Jean Coulon, à la manière des ombres chinoises. 180 fr.


1.567. Richepin (Jean). Les Débuts de César Borgia. Paris, publié pour la Société des Bibliophiles contemporains, 1890, in-8, fig. de Georges Rochegrosse, fac-similé, br., couv. ill. H. C. Ex. de Piat (n° 118 sur 186). 170 fr.


1.582. Sand (George). Les Beaux Messieurs de Bois-Doré. Ill. par Adrien Moreau. Paris, Testard, 1892, 2 vol. gr. in-8, fig., br., couv. ill. Un des 50 ex. numérotés sur gr. pap. vélin à la cuve, tirés pour la Librairie des amateurs [Ferroud]. 109 fr.
1.593. Sonnets et eaux-fortes. Paris, Lemerre, 1869, gr. in-4, 42 pl. grav. à l’eau-forte par Courtry, Doré, Gérôme, etc., en feuilles dans un carton. Un des ex. sur gr. pap. Whatman, H. C. 121 fr.

Photographie Bertrand Hugonnard-Roche

1.596. Stendhal (Henri Beyle). L’Abbesse de Castro. Illustrations de Eugène Courboin. Paris, publié pour les sociétaires de l’Académie des beaux livres, 1890, gr. in-8, texte encadré, fig., br., couv. ill., non rog. 170 fr.


1.597. Stendhal (Henri Beyle). La Chartreuse de Parme. 32 eaux-fortes par V. Foulquier. Paris, Conquet, 1883, 2 vol. in-8, front., vign. et culs-de-lampe à l’eau-forte, br., couv. Un des 350 ex. numérotés sur pap. vélin à la cuve (n° 171). 118 fr.


1.609. Theuriet (André). Sous Bois. 78 compositions de H. Giacomelli. Paris, L. Conquet et Charpentier, 1883, in-8, fig., mar. brun genre Bradel, chiffre, couv. illustrée en couleur, non rog. Un des 150 ex. sur pap. du Japon (n° 122). 150 fr.


1.621. Uzanne (Octave). Bouquinistes et bouquineurs. Physiologie des quais de Paris. Illustrations d’Émile Mas. Eau-forte frontispice de Manesse. Paris, Quantin, 1887 [Devait paraître en 1887, mais n’est paru qu’en 1893], gr. in-8, mar. bleu genre Bradel, mosaïque de mar. grenat, blanc, vert, orange, rose, etc., sur les plats représentant un étalage du quai, dent. int., non rog. (Ch. Meunier). Ex. de l’auteur, un des 75 sur gr. pap. du Japon (n° XXII), 18 dessins originaux et autres pièces jointes. 265 fr.


1.627. Uzanne (Octave). L’Éventail. Recueil des illustrations de Paul Avril. Paris, Quantin, 1882, env. 250 pièces en 1 vol. gr. in-8, cart. cuir japonais, milieu représentant un écran, non rog. Ex. unique. Ex-libris d’Uzanne. 430 fr.  
1.652. Viel-Castel (comte Horace de). Poésies. Paris, Impr. J. Claye, 1854, gr. in-8, demi-rel. chag. bleu, plats toile. Sur pap. de Hollande, illustré à presque toutes les pages de dessins à la plume ou à la sépia et d’aquarelles. 210 fr.


1.659. Vigny (Alfred de). Servitude et grandeur militaires. Paris, Impr. pour les Amis des livres par A. Lahure, 1885, gr. in-8, front. et pl., br., couv. N° 101 des 121 ex. numérotés sur pap. du Japon.


1.696. Les Évangiles des dimanches et fêtes de l’année. Paris, Curmer, 1864, 3 vol. in-4, pl. en chromolith., mar. bleu, fil. à froid, doublé et gardes de moire grise, dent., tr. dor. (Meuthey). Au chiffre couronné et mosaïqué de Marie-Christine de Bourbon, reine d’Espagne. 255 fr.


1.697. Foucquet (Jehan). Heures de maistre Estienne Chevalier. Paris, Curmer, 1866, 2 vol. in-4, pl. en chromolith., mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Raparlier). 195 fr.

Photographie Librairie Camille Sourget

1.707. Livre d’Heures de la reine Anne de Bretagne. Paris, Curmer, 1841 [i. e. 1861], 2 vol. gr. in-4, encadrements et pl. en couleur, mar. r., armes en mosaïque, chiffre de la reine aux angles des plats, dent. int., doublé et gardes de moire verte, tr. dor., étuis. 335 fr.

Jean Petitot (1607-1691)

1.712. Petitot. Les Émaux du Musée impérial du Louvre. Paris, Blaisot, 1862-1864, 2 vol. in-4, 50 portr., mar. r., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, dent. int., tr. dor. (Bertrand). 166 fr.


1.714. Rochas (Albert de). Le Livre de demain. Blois, Raoul Marchand, 1884, in-8, fig. en feuilles dans un carton. Un des 250 ex. numérotés (n° 176). 100 fr.
1.717. Silhouettes et portraits, par Théodore Agrippa d’Aubigné et un autre (Léon Curmer). Paris, 1863, in-16, mar. r. jans., doublé de mar. vert, comp. dorés à petits fers et au pointillé, chiffre et armes de L. Curmer, étui en chag. r. (Hardy-Mennil, dorure de Marius Michel). Manuscrit orné d’environ 60 aquarelles. 950 fr. [Collection Fred Feinsilber, Sotheby’s, Paris, 11 octobre 2006 : 3.360 €].


Vente dans les salles de ventes aux enchères de la Librairie Em. Paul & fils & Guillemin, 28 rue des Bons-Enfants (anciennes Maisons Silvestre et Labitte), du lundi 28 mars au mardi 3 mai 1898, en 28 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Alfred Piat, ancien notaire à Paris. Troisième partie. Livres anciens et modernes dans tous les genres, manuscrits et imprimés (Paris, Charles Porquet et Em. Paul et fils et Guillemin, 1898, in-8, [3]-[1 bl.]-690 p., 5.362 + 1 double [bis] = 5.363 lots [chiffrés 1.733-7.094]), dont Théologie [197 lots = 3,67 %], Jurisprudence [29 lots = 0,54 %], Sciences et Arts [466 lots = 8,68 %], Beaux-Arts [412 lots = 7,68 %], Belles Lettres [2.709 lots = 50,51 %], Histoire [1.550 lots = 28,90 %]. La troisième partie a donné 52.000 francs. 

Vente à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle n° 8, du lundi 16 au samedi 21 janvier 1899, en 6 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Alfred Piat, ancien notaire à Paris. Quatrième partie. Livres anciens et modernes sur les beaux-arts. Dessins originaux, estampes, vignettes, portraits, costumes, caricatures, voyages, fêtes, dessins, peintures et estampes japonais, chinois, etc., ouvrages divers, autographes (Paris, Charles Porquet et Em. Paul et fils et Guillemin, 1899, in-8, 160-[4] p., 857 lots [chiffrés 7.095-7.951]). La quatrième partie a donné environ 30.000 francs.