mardi 27 septembre 2016

Le Comte Henry de Chaponay (1811-1878), amateur de provenances dorées sur tranches


Ex-libris d'Eléonor-Alexandre de Chaponay (1617-1696)


La Maison de Chaponay, qui remonte au XIIIe siècle, est probablement la plus ancienne famille de Lyon [Rhône] : elle portait « D’azur, à trois coqs d’or, becqués, crêtés, barbés et membrés de gueules, 2 et 1 », avec la devise « Gallo canente spes redit » [L’espoir renaît au chant du coq].

S’il traduit littéralement la forme moderne du patronyme, ce blason parlant est loin d’en faire apparaître le sens étymologique et la provenance historique. Ce n’est pas un coq, c’est une source jaillissant de terre qu’il faudrait pour traduire sa signification réelle : « Caput aquæ » [la tête de l’eau].

Château de Beaulieu-Morancé

Les seigneurs de Chaponay étaient barons de Morancé [Rhône] et de Belmont [Belmont d’Azergues, Rhône], seigneurs de Chaponnay [Rhône], Ponsonnas [Isère], Eybens [Isère], Feyzin [métropole de Lyon], Bresson [Isère], Saint-Marcel [Barraux, Isère], La Mure [Isère], Leyrieu [Isère], Certeaux, Beaulieu [Morancé], L’Izerable [Morancé], Le Pin [Isère], Marzé [le « Petit Marzé », Morancé], la Regnière [Belmont] Saint-Jean-des-Vignes [Rhône], Saint-Pierre-la-Chapelle, l’Île-Méan [Lyon], Trédo [Morancé], titrés marquis de Chaponay-Morancé.

Arbre généalogique simplifié

« Nous trouvons les Chaponay par-tout dans notre histoire, & toujours avec des distinctions. Je crois, quoi qu’en puisse dire le Sr. Allard dans son manuscrit sur les Chaponay, que leurs diverses branches tirent leur premiere origine de la province de Lyon, où il y en a encore. La branche qui y existe réside dans la personne de Pierre de Chaponay, Seigneur de Beaulieu, Comte de Morancé, Baron de Belmont & de Marzé. Il avoit épousé en 1722 Marianne Dareste, morte, dont il a eu plusieurs enfants. Les fils sont dans le service, & les filles Religieuses à Alix. Le second de ses fils, Pierre-Elizabeth-Philibert de Chaponay, a épousé Suzanne Nicolau, fille de Pierre Nicolau, Receveur-général des deniers communs, Droits & Octrois de la ville & communauté de Lyon, fils lui-même d’un Capitoul de Toulouse, & il en a des enfants. […]
Le P. Menestrier, dans sa Méthode générale des principes du Blason, imprimée à Lyon en 1660, parle des alliances des Chaponay avec les Grolée, les Sassenage, les Beranger, &c. dès le commencement du dixieme siecle. J’ai vu le contrat de mariage de Guillaume de Chaponay avec Lucie de Grolée, passé le 18. Janvier 964.
Si l’on consulte les tombeaux des Chaponay, on en trouve aux Cordeliers de St. Bonaventure à Lyon en 1232, à notre Dame de l’isle sous Vienne en 1265, aux Jacobins de Lyon en 1284, 1285, 1319, au village de Feizin en 1457, à Enay à Lyon en 1477, à Ste. Claire à Grenoble en 1520, &c.
J’ai vu un manuscrit dans lequel il est dit que dès 670, 768, 819, 891, il y avoit au monastere d’Enay de Lyon des tombeaux des Chaponay détruits par le temps & par les guerres, & qu’ils sont mentionnes dans les anciens actes capitulaires, fol. 62. 104. & fol. 38. & 49. lib. 311. fol. 63. & 75. » [sic]
([Abbé Pernetti]. Recherches pour servir à l’histoire de Lyon, ou les Lyonnois dignes de mémoire. Lyon, Frères Duplain, 1757, t. II, p. 89-91)

Sur la paroisse d’Ainay, Pierre-Anne de Chaponay, né le 30 mars 1691 et baptisé seulement le 3 juin 1700, épousa, le 29 novembre 1722, Marie-Anne Dareste, fille d’Antoine Dareste, seigneur de Rosarge, et de Marie Baronnat ; il mourut le 23 septembre 1775.

Soupière en argent massif, par Etienne-Jacques Marcq (1749)
Aux armes des Chaponay



Sur la même paroisse, Pierre-Elisabeth de Chaponay, né le 5 janvier 1726, ondoyé le 6 et baptisé le 14, épousa, le 27 février 1753, Suzanne Nicolau, née le 26 novembre 1730, fille de Pierre Nicolau, seigneur de Poussan, trésorier général de la ville de Lyon, et de Anne Ollivier ; demeurant à Lyon, rue de la Charité, il fut condamné à mort comme aristocrate le 2 frimaire An II [22 novembre 1793].

Château de Chervé, à Perreux
  
Jacques-Hugues-Suzanne de Chaponay, né à Lyon le 19 mars 1763 et baptisé le même jour en l’église d’Ainay, épousa, le 30 messidor An VIII [19 juillet 1800], à Perreux [Loire], Marguerite-Jeanne-Émilie Gayardon, née au même lieu le 1er décembre 1771, fille de Charles-Henry de Gayardon (1740-1819), comte de Grésolles [Grézolles, Loire], et de Suzanne de Fournillon (1744-1831). Le couple demeura au château de Chervé, à Perreux, et y mourut : Émilie le 11 décembre 1832, Hugues le 27 juillet 1842.

L’avant-dernier de leurs six enfants, Alexandre-Henry de Chaponay, est né à Perreux, le 28 octobre 1811.

Stradivarius de 1722, acquis en 1857 par le comte Henry de Chaponay
(Photographie Tarisio Auctions, New York et Londres)

Henry de Chaponay possédait un talent remarquable sur le violon et connaissait à fond tous les secrets de la lutherie. Il organisait chez lui, chaque semaine, des concerts où figuraient toutes les célébrités musicales étrangères et de Lyon. Sa nombreuse collection d’instruments de musique passait pour une des plus remarquables de l’Europe.
Il fut l’auteur de deux articles publiés dans la Revue du Lyonnais : « Ferney et les Charmettes. 1835. » (Lyon, L. Boitel, 1836, t. III, p. 92-108), sous le nom de « A. H. de C. G. » [Alexandre Henry de Chaponay Grésolles], et « Bulletin musical. Térésa et Maria Milanollo » (Lyon, L. Boitel, 1846, t. XXIV, p. 358-360), anonymement.

Membre de la Société des Bibliophiles français depuis 1851, sa collection de livres formait, non pas seulement un cabinet d’amateur, mais une véritable bibliothèque composée de livres de tous genres et des plus dignes d’être recueillis. Il lui fallait les meilleures éditions et des exemplaires qui ne laissaient rien à désirer.
Dans les ventes, il recherchait de préférence les livres qui avaient figuré dans des collections célèbres, de sorte qu’il ne possédait pas seulement des livres provenant des ventes auxquelles il avait assisté, telles que celles de Du Roure, Taylor, Saint-Mauris, De Bure, Renouard, Coste, Bertin, Giraud, Veinant, Solar, mais encore des exemplaires ayant appartenu à des amateurs plus anciens, tels que Méon, Mac-Carthy, Coulon, Sensier, Pixerécourt, Essling et surtout Charles Nodier, dont il possédait de nombreux livres provenant de ses bibliothèques dispersées.
Tous ses livres étaient beaux, grands de marges, bien conservés. A chacun on trouvait le nom d’un relieur célèbre, ancien ou moderne : Duseuil, Padeloup, Derome, Bauzonnet, Duru, Niedrée, Capé, Hardy.
Les livres qu’il recherchait avec le plus d’ardeur étaient les poètes français [263 lots = 29,35 %], les facéties [102 lots = 11,38 %], les romans français [65 lots = 7,25 %] et les poètes latins anciens [59 lots = 6,58 %].


La partie la plus curieuse de sa bibliothèque fut vendue à la Maison Silvestre, du lundi 26 au samedi 31 janvier 1863, en 6 vacations : Catalogue des livres rares et précieux de la bibliothèque de M. le comte H. de Ch***. Beaux classiques latins et français, éditions des Elsevier, ouvrages anciens ornés de gravures sur bois, poètes français des XVe et XVIe siècles, romans et facéties, etc. (Paris, L. Potier, 1863, in-8, X-[1]-[1 bl.]-147-[1 bl.] p., 883 [pas de nos 71, 581, 582, 583, 584, 585, 684 ] + 13 bis = 896 lots), avec une notice par Laurent Potier [p. V-X]. On peut joindre au catalogue une « Table alphabétique des noms d’auteurs et des ouvrages anonymes […], suivie de la liste des prix d’adjudication ».
Théologie [70 lots = 7,81 %], Sciences et Arts [52 lots = 5,80 %], Belles-Lettres [669 lots = 73,99 %], Histoire [110 lots = 12,27 %].
La vente produisit 79.300 francs.

Ex-libris du comte Henry de Chaponay

7. Icones historiarum Veteris Testamenti, ad vivum expressae et gallicis versibus redditae. Lugduni, apud Joan. Frellonium, 1547, in-4, réglé, mar. br., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 98 gravures sur bois d’Holbein [2 de plus que dans l’édition de 1538]. Quatrains français de Gilles Corrozet. Ex. de Veinant (1ère vente). 265 fr.
12. Tableaus sacrez de Paul Perrot, sieur de La Sale P., qui sont toutes les histoires du Vieil Testament, représentées et exposées selon leur sens en poésie françoise. Francfort, Jean Feyrabendt, aux dépens de Théodore de Bry, 1594, pet. in-8, mar. bl., compart. 110 figures gravées sur bois par Jost Amman. Ex. de Viollet-Leduc. 78 fr.
18. Vitae, passionis et mortis Jesu Christi mysteria, piis meditationibus et adspirationibus exposita per G. Johannem Bourghesium Malbodiensem, figuris aeneis expressa per Boetium a Bolswert. Antverpiae, H. Aertssius, 1622, in-8, mar. br., tr. dor. (Hardy). Frontispice et 76 fig. Ex. Veinant ; 102 fr.
28. Heures à lusage de Romme au long, sans rien requerir. Imprimées à Paris par Gillet Hardouyn (almanach de 1512 à 1524), gr. in-8, fig. sur bois, mar. br., compart. à fr., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Sur vélin. 18 grandes figures et 23 petites, peintes en or et en couleur. 686 fr.
34. Miroir de la vanité des femmes mondaines, par le P. Louis de Bouvignes, prédicateur capucin. Namur, Adrien la Fabrique, 1675, pet. in-12, réglé, mar. br., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. Veinant. 155 fr.
43. Duodecim specula Deum aliquando videre desideranti concinnata, auctore P. Joanne David. Antverpiae, ex officina Plantiniana, 1610, in-8, réglé, fig., mar. br., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 12 fig. gravées par Th. Galle. Ex. Veinant. 59 fr.
45. La Manière de se bien préparer à la mort par des considérations sur la Cène, la passion et la mort de Jésus-Christ, avec de très-belles estampes emblématiques, expliquées par M. de Chertabon. Anvers, G. Gallet, 1700, in-4, demi-rel., dos et coins de mar. bl., n. rog. (Bauzonnet). 42 figures de Romain de Hooge. Ex. de La Bédoyère. 45 fr.
52. Anatomie de la messe. Où est monstrée par l’Ecriture-Saincte, et par les tesmoignages de l’ancienne Eglise, que la messe est contraire à la parole de Dieu, et éloignée du chemin de salut, par Pierre du Moulin. Leyde, B. et A. Elsevier, 1638, pet. in-12, vél. Ex. de Pixerécourt. 29 fr.
59. Discours sur la liberté de penser, traduit de l’anglois et augmenté d’une lettre d’un médecin arabe (par Collins). Londres, 1714, in-8, mar. v., fil., tr. dor. (Duru). Grand papier, fort rare. Ex. de Nodier. 42 fr.
61. Examen critique des apologistes de la religion chrétienne, par M. Fréret. S. l., 1767, pet. in-8, mar. r., fil. (Rel. anc.). Ex. de Renouard. 14,50 fr.
67. Essai sur les préjugés, ou De l’influence des opinions sur les mœurs et sur le bonheur des hommes. Ouvrage contenant l’apologie de la philosophie, par M. D. M. (du Marsais, ou plutôt le baron d’Holbach). Londres, 1770, pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Derome). Ex. de La Bédoyère. 26 fr.
69. Les Abus dans les cérémonies et dans les mœurs, développés par M. L*** (l’abbé du Laurens). Genève, P. Pellet, 1786, in-8, mar. br., tr. dor. (Duru). Ex. relié sur brochure, aux armes du marquis de Coislin.
70. L’Alcoran de Mahomet, translaté d’arabe en françois par le sieur Du Ryer. Suivant la copie imprimée à Paris, chez Ant. Sommaville, 1672 (Holl. Elzevier), pet. in-12, mar. r., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 80 fr.


75. Les Essais de Michel, seigneur de Montaigne. Amsterdam, A. Michiels, 1659, 3 vol. in-12, cuir de Russie, comp., tr. dor. Très grand de marges, avec témoins. Ex. du prince d’Essling (vente 1839). 320 fr.
87. Œuvres complètes de Vauvenargues, précédées d’une notice sur sa vie et ses ouvrages, et accompagnées de notes de Voltaire, Morellet et Suard. Paris, Brière, 1821, 3 vol. gr. in-8, demi-rel., dos et coins de mar. r., n. rog. (Simier). Grand papier vélin. Ex. de Coulon. 35 fr.
94. La Génération de l’homme, ou Tableau de l’amour conjugal considéré dans l’état de mariage, par Nicolas Venette. Londres, 1751, 2 vol. in-12, fig., mar. r., fil., tr. dor. (Padeloup). Grand papier. Ex. de Pixerécourt et Taylor. 122 fr.
119. Manuel typographique, par Fournier le jeune. Paris, Barbou, 1764, 2 vol. in-12, pap. fin, fig., mar. v., fil., tr. dor., doublé de tabis (Bisiaux). Portrait ajouté de Fournier gravé par Gaucher. Ex. de Renouard. 27 fr.
122. Jeux de cartes tarots et de cartes numérales du quatorzième au dix-huitième siècle, représentés en cent planches d’après les originaux, avec un précis historique et explicatif (par M. Duchesne), publiés par la Société des Bibliophiles français. Paris, Crapelet, 1844, in-fol., mar. r., fil., tr. dor. (Koehler). Tirage 132 exemplaires. 1 des 32 exemplaires sur grand papier, au nom du marquis du Roure. 250 fr.
137. Des mots à la mode et des nouvelles façons de parler, avec un discours en vers sur les mêmes matières. Seconde édition, augmentée d’une lettre sur les mots à la mode (par de Callières). Paris, Claude Barbin, 1692, in-12, mar. r., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. réglé, de la bibliothèque de Veinant. 50 fr.
148. Essai sur Pindare, contenant une traduction de quelques odes de ce poète […] par Vauvilliers. Paris, 1772, pet. in-8, v. m., fil., tr. dor. Ex. de Du Roure. 2 fr.
150. Opera et fragmenta veterum poetarum latinorum profanorum et ecclesiasticorum (studio M. Maittaire). Londini, Tonson, 1713, 2 vol. in-fol., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). En grand papier. Ex. de Coulon. 210 fr.
153. Dominici Baudii amores, edente Petro Scriverio, inscripti Th. Graswinckelio equiti. Lugduni Batavorum, Hegerus et Hackius (typis Abr. Van der Marse), 1638, in-12, mar. r., compart., doubl. de tabis, dent., tr. dor. (Thouvenin). Ex. de J.-J. De Bure. 15 fr.
162. Virgilii Maronis opera, ad Jac. Pontani castigationes excusa. Sedani, ex typogr. et typis novissimis Joan. Jannoni, 1625, in-32, mar. r., comp., fil., tr. dor. (Duseuil). Ex. Renouard. 50 fr.
172. P. Virgilius Maro, varietate lectionis et perpetua adnotatione ilustratus a Chr. Gottl. Heyne. Lipsiae, Casp. Fritsch, 1800, 6 vol. in-8, fig., mar. v., dent., doubl. de tabis, tr. dor. (Bozerian). Papier vélin. Ex. de La Bédoyère. 610 fr.
177. Quinti Horatii Flacci opera. Parisiis, e typographia Regia, 1733, in-16, mar. r., dent., réglé, tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de J.-J. De Bure. 34 fr.
184. Q. Horatii Flacci quae supersunt, recensuit et notulis instruxit Gilbertus Wakefield. Londini, Kearsley, 1764, 2 vol. in-8, gr. pap. vél., mar. r., fil., tr. dor. (Héring). Ex. de La Bédoyère (1ère vente). 32 fr.
192. Publii Ovidii Nasonis opera, cum integris J. Micylli, H. Ciofani, D. Heinsii notis, etc., cura et studio Petri Burmanni. Amstelodami, Fr. Changuion, 1727, 4 vol. in-4, front. gr., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Grand papier. Ex. de Mac-Carthy et de La Bédoyère. 290 fr.
215. Jacobi Mosanti Briosii poemata. Cadomi, Joan. Cavelier, 1663, in-8, mar. r., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. réglé de Veinant. 59 fr.
216. Mosanti Briosii poematum pars altera. Cadomi, J. Cavelier, 1669, pet. in-12, mar. r., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. réglé de Veinant. 40 fr.
220. Antonius de Arena provençalis, de Bragardissima villa de Soleriis, ad suos compagnones studientes […] nouvellos quam plurimos mandat. – Nova novorum novissima sive poemata stylo macaronico conscripta quae faciunt crepare lectores et saltare capras ob nimium risum, per Barth. Bollam. Stampatus in stampatura stampatorum, 1670, in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Padeloup). Ex. de Nodier. 76 fr.
245. Les Œuvres de maistre Françoys Villon. Le Monologue du franc archer de Baignollet. Le Dyalogue des seigneurs de Mallepaye et Baillevent. Paris, Galiot du Pré, 1532, in-16, lettres rondes, mar. r., fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. réglé, de Veinant. 365 fr.
250. Les Œuvres de M. Guillaume Coquillart. Lyon, Benoist Rigaud, 1579, in-16, mar. r., fil., tr. dor. Aux armes du marquis de Coislin. 301 fr.
255. Contredits de Songecreux. On les vend à Paris, en la boutique de Galiot du Pré. [à la fin :] Nouvellement imprimez a Paris, par Nicolas Couteau, le second jour de may, lan mil cinq et trente, pet. in-8, goth., mar. v., fil., tr. dor. (Rel. angl). Quelques taches. Ex. Solar. 210 fr.
257. Controverses des sexes masculin et féminin (par Gratien du Pont). S. l., 1537, in-16, fig. sur bois, lettres rondes, mar. v., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. de Crozet. 285 fr.
258. Les Dictz de Salomon, avec les responses de Marcon, fort joyeuses. In-8, mar. v., fil., doubl. de moire, tr. dor. (Bradel). Copie fac-similé sur vélin, exécutée par Fiot. Ex. de Méon. 28 fr.
262. Les Œuvres de Clément Marot, desquelles le contenu s’ensuit : l’Adolescence Clémentine, la suite de l’Adolescence, deux livres d’épigrammes, le premier livre de la Métamorphose d’Ovide ; le tout par lui autrement et mieux ordonné que par cy devant. On les vend à Lyon, chez Gryphius (1538), in-8, goth., réglé, mar. bl., dent., tr. dor. (Simier). Ex. de Coulon (1829), Bignon (1834) et Veinant (1835). 830 fr.
264. L’Adolescence Clémentine, autrement les œuvres de Clément Marot […], faictes en son adolescence, avec autres œuvres par lui composées […], reveues et corrigées selon la copie de sa derniere recongnoissance […]. On les vend à Anvers, en la maison de Jean Steels, M.D.XXXIX. – Recueil des œuvres Jehan Marot, contenant rondeaulx, epistres, vers espars, chants royaulx. – Jan Marot de Caensur les deux heureux voyages de Gênes et Venise, victorieusement mys a fin par le tres-chrestien roy Loys, douziesme de ce nom. [à la fin :] Imprimé en Anvers, par Guillaume du Mont, M.D.XXXIX ; 2 vol. pet. in-8, mar. ol., compart., tr. dor. (Koehler). Ex. de Armand Bertin. 380 fr.
265. Les Œuvres de Clément Marot, l’Adolescence Clémentine, la suyte de l’Adolescence, deux livres des épigrammes, le premier livre de la Métamorphose, une églogue (les cent trente-deux cantiques de la paix) ; le tout par luy autrement et mieulx ordonné que par cy devant. Paris, J. Bignon (1540), in-16, portrait ajouté, fig. sur bois, mar. br., fil., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 300 fr.
267. Les Œuvres de Clément Marot, plus amples et en meilleur ordre que paravant. Lyon, à l’enseigne du Rocher (chez S. Sabon), 1544, in-8, réglé, portrait par Gaucher, ajouté, mar. bl., compart., tr. dor. (Rel. de Bisiaux). Ex. de Renouard (vente 1853). 850 fr.
272. Marguerites de la Marguerite des princesses, très-illustre royne de Navarre. Lyon, Jean de Tournes, 1547, 2 vol. in-8, fig. sur bois, mar. v., comp., tr. dor. (Thompson). Ex. du prince d’Essling (vente 1839). 435 fr.


274. Lesperon de discipline, pour inciter les humains aux bonnes lettres, stimuler à doctrine, animer à science, inviter à toutes bonnes œuvres vertueuses et morales […], lourdement forgé et rudement limé par noble homme fraire Antoine du Saix, commendeur de Sainct-Antoine de Bourg-en-Bresse. S. l., 1532, 2 part. en 1 vol. in-4, goth., mar. r., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Charles Giraud. 335 fr.
275. Lesperon de discipline, pour inciter les humains aux bonnes lettres, stimuler à doctrine, animer à science […], par noble homme frère Antoine du Saix, commendeur de Sainct-Antoine de Bourg-en-Bresse. Paris, Denys Janot, 1539, 2 part. en 1 vol. in-16, fig. s. b., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Viollet-Leduc. 41 fr.
284. Œuvres poétiques de Mellin de S. Gelais. Lyon, Benoist Rigaud, 1582, in-16, mar. r., compart., tr. dor. (Duseuil). Aux armes de Caumartin Saint-Ange. 90 fr.
292. Les Œuvres poétiques de Jacques Peletier du Mans. Paris, Michel de Vascosan, 1547, pet. in-8, mar. vert, tr. dor. (Duru). Ex. de Nodier. 170 fr.
294. Œuvres poétiques de Estienne Forcadel. Paris, Guillaume Chaudière, 1579, in-8, mar. bl., dent., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 270 fr.
305. Les Poésies de Jacques Tahureau du Mans, mises toutes ensemble. Paris, Nicolas Chesneau, 1574, pet. in-8, v. f., fil. Ex. de Viollet-Leduc. 120 fr.
306. Erreurs amoureuses, augmentées d’une tierce partie. Plus un livre de vers liriques (par Ponthus de Thiard). Lyon, Jean de Tournes, 1555, pet. in-8, 169 p., fig. sur bois, mar. ol., compart., tr. dor. (Thouvenin). Ex. de Nodier. 275 fr.
311. Les Chastes Amours, ensemble les chansons de N. Renaud, gentilhomme provençal. Paris, Thomas Brumen, 1565, in-4, réglé, mar. r., compart. de fil., tr. dor. (Koehler). A appartenu à Jamet. Ex. de Nodier. 355 fr.


313. Les Omonimes, satire des mœurs corrompues de ce siècle, par Antoine du Verdier. Lyon, Ant. Gryphius (de l’imprimerie de P. Roussin), 1572, in-4, 12 f. réglés, mar. r., tr. dor. (Duru). Ex. de Veinant (première vente). 102 fr.
325. Les Poèmes de Pierre de Brach, Bourdelois. Bourdeaux, Simon Millanges, 1576, in-4, mar. r., fil., tr. dor. dos à la Padeloup (Koehler). Ex. de Nodier. 205 fr.
333. La Génération de l’homme et le Temple de l’âme, avec autres œuvres poétiques extraittes de l’Esculape de René Bretonnayau, médecin, natif de Vernantes en Anjou. Paris, Abel L’Angelier, 1583, in-4, bas. Ex. de Viollet-Leduc. 42 fr.
336. La Colombière et maison rustique de Philibert Hegemon, de Chalon-sur-Saône, contenant une description des douze mois et quatre saisons. Paris, Robert Le Fizelier, 1583, pet. in-8, mar. v., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Aux armes du marquis de Coislin. Ex. de Huzard. 115 fr.
338. Les Souspirs amoureux de F. B. (Beroalde) de Verville. Avec un discours satyrique de ceux qui escrivent d’amour, par N. Le Digne. Paris, Timothée Jouan, 1584, pet. in-12, mar. r., tr. dor. (Thompson). Ex. de Monmerqué. 38 fr.
342. Les Œuvres poétiques de Marc-Claude de Buttet, Savoisien. Paris, H. de Marnef, 1588, in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Koehler). Ex. de Viollet-Leduc. 260 fr.
343. Trois centuries de sonnets, par François Perrin, Autunois, contenant le vray pourtraict de la vie humaine, avec les antiquitez de plusieurs citez mémorables (et notamment d’Autun). Paris, Guillaume Chaudière, 1588, pet. in-8, mar. viol., fil., tr. dor. (Koehler). Ex. de Nodier. 255 fr.
346. Les Essais poétiques de Guillaume Du Peyrat, gentilhomme lyonnois. Tours, Jamet Mettayer, 1593, pet. in-12, mar. bleu, compart. tr. dor. (Koehler). Ex. de Nodier. 200 fr.
348. Les Premières Œuvres poétiques du capitaine Lasphrise, à César Monsieur. Paris, J. Gesselin, 1597, pet. in-12, portr., bas. Ex. de Soleinne. 80 fr.
349. Les Œuvres du sieur de La Roque, de Clermont en Beauvoisis, de nouveau reveues et augmentées. Paris, G. Robinet, 1597, in-12, mar. bl., fil., tr. dor. (Niedrée). Aux armes du marquis de Coislin. 60 fr.
352. Les Diverses Poésies du sieur de la Fresnaye Vauquelin. Caen, Charles Macé, 1605, in-8, mar. citr., fil., tr. dor. (Koehler). Grand papier. Ex. Armand Bertin. 455 fr.
360. Le Jardin et Cabinet poétique de Paul Contant, apoticaire de Poictiers, à Monseigneur Maximilian de Béthune, duc de Sully. Poictiers, Ant. Mesnier, 1609, in-4, 11 fig., v. fauve, fil., tr. dor. (Thompson). Ex. de Nodier. 60 fr.
363. Le Cabinet des Muses, ou Nouveau Recueil des plus beaux vers de ce temps. Rouen, David du Petit-Val, 1619, in-12, mar. r., tr. dor. (Thompson). Ex. de Nodier. 80 fr.
369. Les Œuvres poétiques du sieur Du Pin Pager. Paris, Jacques Quesnel, 1629, in-8, mar. br., fil., tr. dor. (Niedrée). Aux armes du marquis de Coislin. 64 fr.
371. Les Œuvres du sieur de Saint-Amant. Paris, Toussainct Quinet, 1651-49, 3 part. en 1 vol. in-4, mar. bl., tr. dor. (Duru). Aux chiffres du marquis de Coislin. 160 fr.
372. La Musette D. S. D. (Dalibray). Paris (1646), pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. d’Armand Bertin. 100 fr.
375. Poésies du sieur de Malleville. Paris, Nicolas Bessin, 1659, in-12, mar. br., fil., tr. dor. (Niedrée). Ex. d’Aimé Martin. 39 fr.
380. Poésies de Boileau Despréaux. Paris, Didot l’aîné, 1781, 2 tomes en 1 vol. in-18, mar. bl., doubl. de tabis, tr. dor. (Derome). Ex. de Renouard. 23 fr.
381. Œuvres de Boileau Despréaux, avec un commentaire par M. de Saint-Surin. Paris, Blaise, 1821, 4 vol. in-8, portr. et fig. d’après Hersent, C. et H. Vernet, etc., cart. non rogn. Ex. du prince d’Essling : n° 9 des 12 sur grand papier de Hollande. 175 fr.
392. La Henriade de Voltaire, poème en dix chants avec notes et variantes. Paris, de l’imprimerie de Crapelet, 1823, in-8, demi-rel., dos de mar. viol., n. rog. (Doll). Ex. Crapelet et De Bure. 15 fr.
397. Fables inédites des XIIe, XIIIe et XIVe siècles, et Fables de La Fontaine rapprochées de celles de tous les auteurs qui avaient, avant lui, traité les mêmes sujets, précédées d’une notice, par C.-M. Robert. Paris, E. Cabin, 1825, 2 vol. in-8, pap. vél., fig., mar. r., fil., non rogn., tr. sup. dor. (Niedrée). Ex. de Saint-Mauris. 210 fr.
398. Fables choisies, mises en vers par M. de La Fontaine, avec de petites notes pour en faciliter l’intelligence. Hambourg, Vandenhoeck, 1731, 2 tom. en 1 vol. pet. in-12, mar. br., compart., tr. dor. (Müller). Ex. de Nodier. 61 fr.
401. Fables de La Fontaine. Paris, Didot l’aîné, 1782, 2 vol. in-18, mar. r., fil., tr. dor. (Derome). Ex. de Coulon. 33 fr.
422. Le Banquet des Muses, ou les divers [sic] Satires du sieur Auvray, contenant plusieurs poèmes non encore veues [sic] n’y [sic] imprimez. Ensemble est adjousté l’Innocence descouverte, tragi-comédie. Rouen, David Ferrand, 1628, in-8, mar. or., fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. de A. Bertin. 205 fr.
423. Les Satyres de M. du Lorens, président de Chasteau-neuf. Paris, Ant. de Sommaville, 1646, in-4, mar. bl., tr. dor. (Duru). Aux armes et aux chiffres du marquis de Coislin. Ex. ayant appartenu à Hérisson, de Chartres. 230 fr.
433. Les Muses gaillardes, recueillies des plus beaux esprits de ce temps, par A. D. B. (Ant. Du Breuil), Parisien, dernière édition, reveue et de beaucoup augmentée. Paris, Ant. Du Breuil, 1609, in-12, titre gravé, mar. br., compart., tr. dor. (Bauzonnet). Double de la bibliothèque de Cigongne. 135 fr.


435. Les Satyres bastardes, et autres œuvres folastres du cadet Angoulevent. Paris, Anthoine Estoc, 1615, pet. in-12, mar. br., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. de Nodier. 455 fr.
445. Le Desert [sic] des Muses, ou les Délices de la satyre galante, par P. M. D. G. Paris, Lamy, s. d., pet. in-12, mar. bl., fil., tr. dor. (Niedrée). Ex. de Nodier. 210 fr.
446. Les Poésies facétieuses, par les beaux esprits de ce temps. S. l. [Hollande], 1668. – Recueil de quelques pièces curieuses tant en prose qu’en vers. Cologne, Pierre Marteau [Hollande], 1670, pet. in-12, mar. vert, dent., doublé de soie, tr. dor. (Rel. de Noël de Besançon). Ex. de Nodier. 165 fr.
447. Œuvres satirique [sic] de P. Corneille Blessebois. Leyde [Elsevier ?], 1676, 3 vol. pet. in-12, front. gr. et titre impr., mar. r., fil., doré en tête. Non rogné. Provient des ventes Sensier [399 fr.] et Montaran [391 fr.]. 680 fr.
448. Sotisier, ou Recueil de B. S. et F. (Bêtises, sotises et fadaises). Paris [Holl.], 1717, in-8, mar. vert, tr. dor. (Duru). Aux armes et aux chiffres du marquis de Coislin. 61 fr.
457. La Messe de Gnide, ouvrage posthume de C. Nobody (Labaume, suivi de fragments des Vêpres de Gnide, par le même, et de la Veillée de Vénus). Genève, 1797, in-24, mar. r., tr. dor. Ex. de Pixerécourt. 22 fr.
458 bis. La Méchanceté des femmes, avec le Caquet des chambrières. Ensemble la lettre d’un gentilhomme à une damoiselle, et la Response de la damoiselle au gentilhomme. Plus la lettre d’Escorniflorie. Lyon, jouxte la copie imprimée à Paris, 1650, pet. in-12, 46 p., mar. r., fil., tr. dor. (Thompson). Ex. de Veinant. 97 fr.
465. Relation d’un voyage de Copenhague à Brème, en vers burlesques (par Clément). Brème, Claude Lejeune, 1705, pet. in-12, vél., dent. Ex. non rogné provenant des ventes Bérard et Montaran, avec une longue note autographe de Nodier. 120 fr.
468. Le Parnasse des Muses, ou Recueil des plus belles chansons à danser. Paris, Ch. Hulpeau, 1628 (titre gravé et titre imprimé). – Le Concert des enfans de Bacchus. Paris, Hulpeau, 1628. – Le second volume du Parnasse des Muses. Paris, Ch. Hulpeau, 1628, titre gr. et titre impr. – Le second tome du Concert des enfans de Bacchus. Paris, Ch. Hulpeau, 1628. Ensemble 4 part. en 1 vol. pet. in-12, mar. bl., fil., tr. dor. Ex. de Nodier. 355 fr.
473. Recueil complet des chansons de Collé. Paris, 1807, 2 tom. en 1 vol. in-18, mar. citr., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Aux armes du marquis de Coislin. 51 fr.


480. Origine delli volgari proverbi di Aloyse Cynthio degli Fabritii, della poderosa et inclyta citta di Vinegia cittadino, delle arti et di medicina dottore, ad Clemente settimo, degli illustrissimi signori de’ Medici imperatore massimo. [à la fin :] Stampata in Vinegia per maestro Bernardino et maestro Matheo de i Vitali fratelli Venitiani, 1526, in-fol., mar. r., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. des ventes Libri (1847) et A. Chesnet (1853). 605 fr.
481. L’Orlando furioso e le satire di Lod. Ariosto, con note di diversi, per diligenza e studio di A. Buttura. Parigi, Lefèvre, 1836, 4 vol. gr. in-8, dem.-rel., dos et c. de mar. or., n. rog., tr. sup. dor. (Niedrée). Grand papier vélin. Ex. de Saint-Mauris. 129 fr.
488. Scelta di prose et poesie italiane. Londra, Nourse [Paris], 1765. – Il Libro del perche, colla pastorella del cav. Marino, e la novella dell’ Ang. Gabriello. Pelusio, MMM.D.XIV (Paris, Grangé, 1757). Dubbii amorosi, altri dubbii, e sonetti di Pietro Aretino. Nella stamperia del Forno, alla corona de’ Cazzi, s. d. (Paris, Grangé, vers 1757), in-12, pap. de Holl., mar. v., fil., tr. dor. (Derome). Ex. de Nodier. 90 fr.
498. Moralité nouvelle du mauvais riche et du ladre, à douze personnages. In-12, mar. br., fil., doublé de tabis, tr. dor. (Bradel). Copie fac-similé sur vélin exécutée par Fiot. Ex. de Méon. 40 fr.
499. Les Œuvres et meslanges d’Estienne Jodelle, sieur du Lymodin. Lyon, Rigaud, 1597, pet. in-12, mar. v., fil., tr. dor. (Thouvenin). Ex. de Nodier avec son écusson sur la reliure. 128 fr.
509. Le Maréchal de Luxembourg au lit de la mort. Tragi-comédie (en prose). Cologne, Pierre Richemont [Holl.], 1695, pet. in-12, portr. ajoutés, mar. br., fil. (Simier). Non rogné. Ex. de Renouard. 22 fr.
513. Titi Petronii Arbitri Satyricon, acedunt divers. poetarum lusus in Priapum, etc., omnia commentariis et notis illustrata, concinnante Mich. Hadrianide. Amstelodami, J. Blaeu, 1669-1671, 2 part. en 1 vol. in-8, front. gr., mar. v., dent., tr. dor. (Bradel-Derome). Ex. de J.-J. De Bure. 48 fr.
515. L. Apuleii Metamorphoseos libri XI, cum annotationibus Joannis Pricaei. Goudae, Gul. van der Hoeve, 1650, in-8, portr., mar. r., fil., tr. dor. (Bradel-Derome). Ex. de J.-J. De Bure. 31 fr.
522. La Folie feinte de l’amant loyal. Histoire nouvelle, contenant plusieurs chansons, stances et sonnets, reveue et changée de tiltre puis la première impression, par N. C. I. R. Lyon, André Papillon, 1597, in-16, mar. r., fil., tr. dor. (Koehler). Ex. de Cailhava. 96 fr.
526. Eve ressuscitée, ou la belle sans chemise, avantures plaisantes. Cologne, Louis Le Sincère [Holl.], 1683, pet. in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Müller). Ex. de Nodier. 150 fr.
527. Le Zombi du grand Perou, ou la Comtesse de Cocagne. Nouvelement imprimé le quinze fevrier, 1697, pet. in-12, mar. r., compart. de fil., tr. dor. (Duru). Ex. de Nodier. 278 fr.
531. Œuvres du comte Antoine Hamilton. Paris, A.-A. Renouard, 1812, 4 tomes en 3 vol. in-8, fig. et portr., mar. r., fil., tr. dor. (Bozerian). Ex. de Coulon. 80 fr.
546. Tansaï et Néadarné, histoire japonaise (par Crébillon fils). Pékin [Paris], 1743, 2 vol. in-12, fig., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Pixerécourt. 80 fr.
556. La Cour de Saint-Germain, ou les Intrigues galantes du roy et de la reine d’Angleterre, depuis leur séjour en France. A S. Germain, chez Jaques le Bon [Holl.], 1695, pet. in-12, mar. v., dent., doubl. de tabis, tr. dor. (Bisiaux). Ex. de Nodier. 82 fr.
572. Les Neuf Matinées du seigneur de Cholières, reveues, corrigées et augmentées. Paris, Jean Richer, 1586. – Les Après-Dinées du seigneur de Cholières. Paris, J. Richer, 1587. Ensemble 2 vol. in-12, v. m., fil. Aux armes de Madame de Pompadour. 102 fr. Passera à P. Desq (1866, n° 737, vendu à Potier) et Henri Bordes (1873, n° 446). Drouot, 24 avril 2002 : 2.800 €.
574. Les Heures perdues d’un cavalier françois, dans lequel les esprits mélancholiques trouveront des remèdes propres pour dissiper cette fâcheuse humeur. Paris, Estienne Maucroy, 1662, in-12, mar. vert, fil., tr. dor. (Thouvenin). Ex. de Nodier avec son écusson sur le plat. 68 fr.
580. Intrigues monastiques, ou L’Amour encapuchonné, nouvelles espagnoles, italiennes et françoises. La Haye, Van den Bergh, 1739, in-12, cuir de Russie, fil. (Thouvenin). Non rogné. Ex. de Renouard. 28 fr.
596. La Fouyne de Séville, ou l’Hameçon des bourses, traduit de l’espagnol de D. Alonço de Castillo Souorçano (par Le Metel d’Ouville). Paris, Louis Billaine, 1661, in-8, vél. Ex. de Nodier. 36 fr.
605. Collection de différents ouvrages anciens, poésies et facéties, réimprimés par les soins de P. S. Caron (Paris, 1798-1806). – Recueil de pièces du même genre, publiées par M. de Montaran (Paris, 1829-30). Ensemble 4 vol. pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor., non rogn. (Koehler). Ex. de Nodier avec les écussons sur les plats [Cat. 1844, n° 855]. 560 fr.
606. Les Joyeusetez, facecies et folastres imaginations de Caresme-Prenant, Gauthier Garguille, Guillot Gorju, Roger Bontemps, Turlupin, Tabarin, Arlequin, Moulinet, etc. (publiées par M. Aimé Martin). Paris, Techener, 1829-1834, 21 vol. in-16, mar. de diverses couleurs, fil. à comp., non rog., doré en tête. (Muller). Tiré à 76 ex. Ex. d’Aimé Martin, un des 10 en papier vélin fort. 430 fr.
608. Les Triomphes de l’abbaye des conards sous le resveur en decimes, fagots abbé des conards, contenant les criées et proclamations faites depuis son advenement jusques à l’an présent. Plus l’ingénieuse lessive qu’ils ont conardement monstrée aux jours gras en l’an M.D.XL. Rouen, Loys Petit, 1587, pet. in-8, mar. br., compart. de fil., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 470 fr.
610. La Nouvelle Fabrique des excellens traits de vérité, par Philippe d’Alcripe, sieur de Neri, en Verbos. (Le Picard, sieur de Rien en Bourse.) Imprimé cette année (Rouen, Viret, vers 1730). In-12, mar. r., fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. de Aimé Martin. 44 fr.
611. Procez et amples examinations sur la vie de Caresme-Prenant. Paris, 1605. – Traicté de mariage entre Julian Peoger et Jaqueline Papinet. Lyon, 1611. – La Copie d’un bail. Paris, 1609. – La Raison pourquoi les femmes ne portent barbe au menton. Paris, 1601. – La Source des […] sauvages. La Grande Pronostication des […] sauvages. La Source du gros f… des nourrices. Rouen, Yves Bomont, s. d. Sermon joyeux d’un d… de nourrice. Pet. in-8, mar. bl., dent., tr. dor. (Simier). Ex. de Pixerécourt. 60 fr.
619. Le Moyen de parvenir. Nouvelle édition corrigée de diverses fautes, etc. Chinon, chez François Rabelais, l’année pantagruéline (vers 1700), 2 tomes en 1 vol. très pet. in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Purgold). Ex. de Nodier. 62 fr.
621. Plaisant contract de mariage passé nouvellement à Aubervilliers le 35 de février mil trois cent trente trois entre Nicolas Grand Jean et Guilemette Ventrue, ensuite le Festin du dit mariage, apresté à la plaine de Longboyau. Paris, Ve du Carroy, s. d. (vers 1600), pet. in-8, 8 f., mar. r., fil., tr. dor. (Koehler). Ex. de Nodier. 165 fr.
622. Thrésor des récréations, contenant histoires facétieuses et honnestes propos, plaisans et plein de gaillardises […] tant pour consoler les personnes qui du vent de bize ont esté frappez au nez que pour récréer ceux qui sont en la misérable servitude du tyran d’Argencourt. Rouen, Jean Osmont, 1611, pet. in-12, mar. bl., dent., tr. dor. Ex. de Nodier [1830] et du prince d’Essling [1839]. 166 fr.


626. Les Fantaisies de Bruscambille. Paris, Florentin Lambert [Holl.], 1668, pet. in-12, mar. v., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Chardin [vente 1806]. 150 fr.
627. Les Œuvres de Bruscambille, contenans ses fantaisies, imaginations et paradoxes et autres discours comiques, le tout tiré de l’escarcelle de ses imaginations. Rouen, Martin de La Motte, 1635, pet. in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Nodier [1830] et du prince d’Essling [1839]. 170 fr.
632. Le Tombeau de la mélancholie, ou le Vray Moyen de vivre joyeux ; seconde édition, revue, corrigée et augmentée, par le sieur D. V. G. Paris, Ch. Sevestre, 1634, in-12, front. gr., mar. v., dent. tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Méon. 50 fr.
639. Roger Bontemps en belle humeur, donnant aux tristes et aux affligés le moyen de chasser leurs ennuis, et aux joyeux le secret de vivre toujours contents. Cologne, Pierre Marteau [Holl.], 1670, pet. in-12, front. gr., mar. br., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 275 fr.
648. Le Conservateur de la santé, volume incomparable renfermant l’art de péter et de c.… Moncuq [Guyenne], s. d., gr. in-8. Sur papier vélin bleu. – Le Nouveau M…, ou Manuel des facétieux et bons ch… recueil de poésies et d’anecdotes. Merdianopolis, s. d., gr. in-8, fig. de Langlois. Sur papier vélin jaune. Mar. bl., fil., tr. dor. (Boutigny). Ex. de Monmerqué. 55 fr.
653. Eloge de l’enfer, ouvrage critique, historique et moral (attribué à Benard). La Haye, Pierre Gosse, 1759, 2 vol. in-12, front. gr., mar. bl., fil., tr. dor. (Duru). Papier de Hollande. Ex. de Nodier. 60 fr.
664. Almanach perpétuel d’amour, selon les observations astronomiques de Cupidon, diligemment supputé et réduit au méridien du cœur, par Joly Passioné, professeur es-mathématiques d’amour. A l’Isle d’Adonis, par Fidelle Soupirant, 1681, pet. in-12, mar. bl., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. de Nodier. 86 fr.
665. La Chasse aux filles, ou Jardin d’amour réformé, dans lequel est enseigné la manière de conserver et d’entretenir une maîtresse, par L. G. avocat. Autun, Pierre Laymeré, s. d. (vers 1680), pet. in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Duru). Ex. de Nodier. 148 fr.
673. La Blanque des filles d’amour. Dialogue où la courtizane Myrthale et sa mère Philire devisent du rabais de leur métier. Paris, Nic. Alexandre, 1615, 7 f. – Le Contenu de l’assemblée des dames de la confrairie du grand habitavit. Paris, Nic. Alexandre, 1615, 4 f., in-8, mar. bl., compart. tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Nodier. 160 fr.
674. Histoire du prince Apprius, manuscrit persan, traduction françoise par Monsieur Esprit (par de Beauchamps). La Haye, Jaques van den Kieboom, 1729, pet. in-8, mar. v., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Pixerécourt. 28 fr.
680. Capricciosi et piacevoli ragionamenti di M. Pietro Aretino. Stampati in Cosmopoli (Amsterd., D. Elzevier), 1660. – La Puttana errante, overo dialogo di Madalena e Giulia, di M. P. Aretino. Pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. du maréchal Sébastiani. 185 fr.


688. De la beauté, discours divers […]. Avec la Paulegraphie, ou Description des beautez d’une dame Tholosaine nommée la belle Paule, par Gabriel de Minut. Lyon, Barthelemy Honorat, 1587, in-8, mar. vert, compart., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Le Riche [XVIIIe], puis de Renouard. 850 fr.
693. Le Tableau des piperies des femmes mondaines, où par plusieurs histoires se voyent les ruses et artifices dont elles se servent. Cologne, Pierre du Marteau [Holl.], 1685, pet. in-12, mar. bl., tr. dor. (Duru). Ex. de Nodier. 170 fr.
698. Le C… consolateur (par Caron). Lan du c… 5789, in-18, mar. r., fil., doubl. de tabis, tr. dor. (Ginain). Ex. de Nodier. 30 fr.
702. Antidote contre les C…, ou Dissertations sur les cornes antiques et modernes, ouvrage philosophique. Paris, s. d., in-8, demi-rel., mar. r., non rog. Ex. de Nodier [1830]. 13 fr.


717. Le Conte du tonneau, contenant tout ce que les arts et les sciences ont de plus sublime et de plus mystérieux, par Jonathan Swift, traduit de l’anglois (par Van Effen). La Haye, Scheurleer, 1732, 4 vol. in-12, fig., mar. r., fil., tr. dor. (Derome). Ex. de Pixerécourt. 115 fr.
721. Les Proverbes notables et Belles Sentences de plusieurs bons autheurs, tant anciens que modernes, dans lesquelles le latin précède le françois. Paris, Pierre Menier, 1602, in-16, mar. v., fil., tr. dor. (Koehler). Ex. de J.-J. De Bure. 41 fr.
724. Proverbii di Messer Antonio Cornazano in facetie. Parigi, Didot, 1812, in-12, pap. vél., mar. r., dent., compart., doubl. de tabis, tr. dor. (Bozerian). Tirage 100 exemplaires. Ex. de Renouard. 15 fr.
726. Poggiana, ou la Vie, le caractère, les sentences et les bons mots de Pogge Florentin, avec son histoire de la république de Florence (publ. par J. Lenfant). Amsterdam, Pierre Humbert, 1720, pet. in-8, portr., v. f., fil. (Rel. anc.). Ex. de J.-J. De Bure. 8 fr.
737. Pia desideria emblematis elegiis et affectibus S. S. Patrum ilustrata authore Hermanno Hugone, Vulgavit Boetius a Bolswert. Typis Henrici Aertssenii, Antverpiae, 1624, pet. in-8, mar. br., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. réglé, de Veinant. 49 fr.
741. Le Théâtre des bons engins, auquel sont contenus cent emblèmes moraux, composé par Guillaume de la Perrière, Tholosain. Lyon, Jean de Tournes, 1583, in-16, fig. sur bois, mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). 100 fig. sur bois. Ex. de Racine Demonville. 40 fr.
743. Le Premier Livre des emblèmes, composé par Guillaume Gueroult. Lyon, Balthazar Arnoullet, 1550, in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. de A. Bertin. 110 fr.
752. Jacobi Mosanti Briosii epistolae. Cadomi, J. Cavelier, 1670, in-8, réglé, mar. r., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. de Veinant. 49 fr.
754. Lettres choisies de Mr Bayle, avec des remarques. Roterdam, Fritsch et Böhm, 1714, 3 tomes en 2 vol. in-12, mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de la comtesse de Verrue. 60 fr.
756. Œuvres de Lucien, traduites du grec, avec des notes historiques et littéraires (par Belin de Ballu). Paris, Bastien, 1788, 6 vol. in-8, portr., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Coulon. 40 fr.
760. Les Méditations historiques de M. Philippe Camerarius, comprises en trois volumes qui contiennent trois cens chapitres […] tournez de latin en françois par S. G. S. (Simon Goulart, Senlisien). Lyon, veuve d’Antoine de Harsy, 1610, 3 tomes en 1 vol. in-4, mar. vert, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes et aux chiffres de Charles, duc d’Angoulême (alors comte d’Auvergne), fils naturel de Charles IX et de Marie Touchet. 92 fr.
774. Œuvres de La Harpe, accompagnées d’une notice sur ses ouvrages. Paris, Verdière, 1820, 16 vol. in-8, pap. vél., portr., v. f., fil., tr. dor. (Simier). Ex. de Coulon. 75 fr.
775. Recueil de divers ouvrages et opuscules de Gabriel Peignot. 30 vol. ou broch. rel. en 6 vol. in-8, demi-rel., mar. r., non rog. Formé par Guillaume de Besançon, membre de la Société des Bibliophiles et ami de Peignot.176 fr.
781. Collection des auteurs classiques françois imprimés pour l’éducation du Dauphin. Paris, Didot l’aîné, 1784-1786, 17 vol. in-8, pap. vél., mar. r., fil., tr. dor. (Derome). Ex. du prince d’Essling. 590 fr.
782. Mélanges, publiés par la Société des Bibliophiles françois. Paris, imprimerie de Firmin Didot, 1820-1829, 6 vol. in-8, gr. pap. vél., demi-rel., mar. rouge, non rog. Ex. n° 24 de Guillaume de Besançon. 255 fr.
798. L’Antiquité dévoilée par ses usages, par Boulanger. Amsterdam, Michel Rey, 1766, 3 vol. in-12, mar. vert, fil., tr. dor. Aux armes de la duchesse de Grammont, sœur du duc de Choiseul. 54 fr.
804. Dionysii Halicarnassensis antiquitatum romanarum libri quotquot supersunt (et quae extant Rhetorica et critica, omnia gr. et lat. ex recens. J. Hudson). Oxoniae, ex theatro Sheldoniano, 1704, 2 vol. in-fol., mar. r., dent., doubl. de tabis, tr. dor. (Bradel-Derome). Grand papier. Ex. de Caillard. 270 fr.
805. Titi Livii historiarum libri ex recensione Gronovii. Lugd. Batavorum, ex officina Elzeviriana, 1645, 3 vol. pet. in-12, mar. r., compart., tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Caumartin Saint-Ange. 89 fr.
808. L. Annaeus Florus, Cl. Salmasius addidit Lucium Ampelium. Lugd. Batav., Elzevirius, 1657, pet. in-12, mar. bl., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Aux chiffres de Saux-Tavannes. 26 fr.
816. Caius Suetonius Tranquillus ex recensione Francisci Oudendorpii. Lugduni Batavorum, S. Luchtmans, 1751, in-8, mar. bl., fil., non rog. (Thouvenin). Ex. de La Bédoyère. 29 fr.
817. Les Impératrices romaines, ou Histoire de la vie et des intrigues secrètes des femmes des douze Césars, de celles des empereurs romains et des princesses de leur sang, par M. de Serviez. Paris, Guillyn, 1758, 3 vol. in-12, mar. r., fil., tr. dor. Aux armes de la comtesse Du Barry. 231 fr.
820. Les Mémoires de messire Philippe de Commines. Leide, les Elzeviers, 1648, pet. in-12, mar. v. à compart., fil., tr. dor. (Thouvenin). Provient des ventes Sensier et du prince d’Essling [1839]. 145 fr.


826. Histoire du roy Henry le Grand, composée par messire Hardouin de Perefixe. Amsterdam, L. et D. Elzevier, 1661, pet. in-12, front., mar. r., doubl. de tabis, dent., tr. dor. (Bozerinan). Ex. du prince d’Essling [Cat. 1839]. 106 fr.
829. Les Héros de la Ligue, ou la Procession monacale conduitte par Louis XIV pour la conversion des protestants de son royaume. Paris, chez père Peters, à l’enseigne de Louis le Grand [Holl.], s. d., in-4, 26 pl., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Ex. non rogné, du roi Louis-Philippe. 50 fr.
834. Discours non plus mélancoliques que divers, de choses mesmement qui appartiennent à notre France : et à la fin, la manière de bien et justement entoucher les lucs et guiternes. Poitiers, Enguibert de Marnef, 1557, in-4, mar. v., compart., tr. dor. (Thouvenin). Ex. de Nodier. 140 fr.
835. La Loi salique, livret de la première humaine vérité, par Guillaume Postel. Suivant la copie de 1552, Paris, Lamy, 1780, in-16, mar. r., dent., tr. dor. (Rel. anc.). Ex-libris de Madame Campan. 12 fr.
864. Extrait d’un Mémoire généalogique déposé en la Bibliothèque, portant que la famille de Mrs Laisné de Parvilli, originaires de la ville de Nogent-le-Roi, en Beausse, est une branche de celle de Laisné, établie en Angoumois […]. In-fol., mar. r., fil., tr. dor. (Rel. anc.). Manuscrit sur papier, par Montchaussé. Aux armes de Antoine Laisné, seigneur de Parvilli.24 fr.
885. Histoires tragiques extraites des œuvres italiennes de Bandel, et mises en langue françoise, les six premières, par P. Boaistuau, les suivantes, par Fr. de Belle-Forest. Rouen, Adrian de Launay, 1603-1604, 7 vol. pet. in-12, mar. r., tr. dor. (Duru). Ex. de Veinant. 162 fr.

La santé du comte Henry de Chaponay s’était affaiblie, quelques atteintes de surdité étaient survenues, sa vue s’altéra et finit par s’éteindre. 

Porte du 38 rue Victor Hugo, Lyon
(Photographie Claude Devigne)

Il mourut, célibataire, le 30 mars 1878, en son domicile lyonnais, 38 rue Bourbon [rue Victor Hugo]. La seconde partie de sa bibliothèque fut vendue après sa mort, à son domicile, à partir du 28 novembre 1878 : 

N° 332 (Reliure de Thompson)
Paris, Alde, 3 novembre 2010 : 2.000 €

Catalogue de la bibliothèque de feu le comte Henri de Chaponay, l’un des 25 membres de la Société des Bibliophiles français (Lyon, Auguste Brun, 1878, in-8, 256 p., 2.747 lots). La vente produisit 34.643 francs et 75 centimes.
Il avait légué ses recueils de duos, trios, quatuors et quintettes à cordes, reliés dans de forts volumes à dos de daim vert, à la bibliothèque du Conservatoire de Lyon.































Aucun commentaire:

Publier un commentaire