mercredi 28 juillet 2021

Charles Lormier (1825-1900), de la Société des Bibliophiles normands

 La reproduction des articles est autorisée à condition d'en citer l'origine. 

Château et chapelle Saint-Mélaine, à Boissay (juin 2016)

Laurent-Charles Lormier est issu d’une famille de cultivateurs originaire de Boissay, hameau à l’ouest de Londinières [Seine-Maritime], sur la rive gauche de l’Eaulne, affluent de l’Arques : sa chapelle, dédiée à Saint-Mélaine, évêque de Rennes [Ille-et-Vilaine], fut abandonnée pendant les guerres de religion, tomba en ruines en 1708 et fut reconstruite en 1758. Le hameau devint une commune en 1789 sous le nom de Boissay-sur-Eaulne, supprimée et rattachée à Londinières en 1822.

 Plan routier de la ville et des faubourgs de Rouen avec ses environs. Paris, Jean, 1830.
Photographie BnF 

Devenu commerçant à Rouen, 15 [grande] rue Saint-Jean [disparue en 1862 pour l’ouverture de la rue de l’Impératrice, devenue rue Jeanne d’Arc en 1870], en face de l’hôtel de la Pomme de Pin, son père Jean-Antoine Lormier était né à Boissay-sur-Eaulne le 4 floréal An VI [23 avril 1798]. Il était fils de Antoine-Jean Lormier, cultivateur, et de Marguerite-Julie David, mariés le 29 messidor An V [17 juillet 1797] à Saint-Martin-le-Gaillard [Seine-Maritime]. Le 14 juillet 1823, à Eu [Seine-Maritime], Jean-Antoine Lormier épousa Marie-Adeline-Désirée Duroy, née à Eu le 15 juillet 1804. Veuf depuis le 16 septembre 1875, il mourut le 23 juin 1882, en son domicile du 15 rue Racine.


Laurent-Charles Lormier est né à Rouen, 15 [grande] rue Saint-Jean, le 20 octobre 1825. Après des études de droit à Paris, il fut avocat à la Cour impériale de Rouen et épousa, le 18 décembre 1854, Marie-Victorine-Juliette Basille, née à Rouen le 21 décembre 1836, qui lui donna : Marie-Victorine-Antoinette, le 17 mai 1856, et Georges-Charles-Marie, le 30 décembre 1859.

Charles Lormier fut membre de la Société normande de Géographie, de la Société de l’Histoire de France, de la Société de l’Histoire de Normandie, de la Société française d’Archéologie, de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, de la Société des Anciens Textes français et de la Commission des Antiquités de la Seine-Inférieure. 


Un des 42 membres fondateurs de la Société des Bibliophiles normands le 7 mai 1863, il fut l’auteur le l’introduction des
Ordonnances contre la peste et autres ordonnances concernant la salubrité publique dans la ville de Rouen, publiées cette même année par la Société.     

15 rue Racine, Rouen

Domicilié d’abord 15 rue Socrate, il fit élever vers 1886, par l’architecte Paul d’Arras (° 1845), une nouvelle maison au 15 rue Racine, pour contenir sa riche bibliothèque. Étudiant à Paris, il avait commencé à collectionner les livres anciens avec quelques elzévirs. Peu à peu, sa bibliothèque était devenue l’une des plus complètes et des plus importantes de Normandie.

« M. Lormier fut un grand amasseur de livres. Surtout il s’attacha aux productions de sa province, la Normandie, dont la bibliographie est si particulièrement riche. C’était plutôt un collectionneur qu’un bibliophile. Tous les initiés saisiront la nuance. Il s’attachait à compléter des séries, sans se montrer trop exigeant sur la qualité des exemplaires. On sait que la tendance actuelle est inverse : tout ce qui n’est pas absolument irréprochable est délaissé. Par là s’expliquent les bas prix de certains ouvrages, très rares d’ailleurs, que possédait M. Lormier. Comparez, par exemple, les chiffres auxquels sont tombées certaines de ses éditions originales de Corneille avec les chiffres élevés que les mêmes éditions avaient atteints, quatre mois auparavant, à la vente de M. G. de Villeneuve, où elles ne se trouvaient qu’en des “ conditions ” parfaites.

Néanmoins, au milieu d’une accumulation d’exemplaires médiocres, M. Lormier avait laissé quelques volumes d’une vraie valeur. »

(D’Eylac. Revue Biblio-Iconographique, juillet-octobre 1901, p. 326)

Il utilisait deux ex-libris :


 

Ex-libris [43 x 30 mm] : un écu aux armes de la ville de Rouen au-dessous d’un monogramme composé des lettres E I L M O R R, surmonté d’un C et d’une croix, le tout dans un cadre ogival portant la devise « VITA SINE LITTERIS MORS EST » [La vie sans les lettres est la mort].


 

Ex-libris [22 x 18 mm] : cartouche ovale portant le monogramme C L R surmonté d’une croix, entouré par la devise « VITA SINE LITTERIS MORS EST » et auquel est appendu l’écu aux armes de la ville de Rouen.

Veuf depuis le 17 novembre 1887, Charles Lormier mourut le 6 juin 1900. Ses livres furent dispersés en six ventes.


Vente du jeudi 30 mai au mercredi 5 juin 1901, à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle n° 7, en 6 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Première partie. ThéologieSciences et ArtsBelles-Lettres (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1901, in-8, XV-[1]-236 p., 711 lots), dont Théologie [140 lots = 19,69 %], Jurisprudence [1 lot = 0,14 %], Sciences et Arts [94 lots = 13,22 %], Belles Lettres [476 lots = 66,94 %], avec un Album.


 

28. Livre d’Heures, en latin. Manuscrit sur vélin, de la fin du quinzième siècle, in-8, 64 miniatures, bordures aux figures géométriques avec chiffres et devises non identifiés, mar. r., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, tr. dor., étui (Rel. anc.). Sur la première page, blason non identifié « D’or au lion issant de gueules ». Inscription énigmatique en lettres d’or sur la dernière page. 14.000 fr.

41. Hore Christifere Virginis Marie, Paris, Simon Vostre, almanach 1508-1528, in-4 goth., fig. sur bois, v. brun ant., large dent., comp. estampés à fr., tr. dor. et ciselée. Exemplaire sur papier, avec 26 planches [non compris la marque et l’Homme anatomique] peintes à l’époque en or et couleur. 1.340 fr.

42. Hore Divine Virginis Marie. Paris, Germain Hardouyn, almanach 1518-1532, gr. in-8, fig. sur bois, v. noir ant., fil., fleurons à fr., tr. dor. et ciselée. Sur vélin, 17 grandes fig. [y compris l’Homme anatomique], petites vign. Dans le texte, bordures, initiales seules peintes. 1.025 fr.



48. Liber Psalmorum. Paris, Jacques Kerver, 1582, 2 parties en 1 vol. in-8 réglé, fig., mar. r., comp. sur le dos [tête de mort, armes du Roi et devise Spes mea Deus] et les plats [médaillon des Saintes Femmes au pied de la Croix, entouré d’entrelacs, feuillages, marguerites, etc.], tr. dor. (Rel. anc.). Ex. de Henri III. 3.055 fr.

55. Ces Psetes Heures a lusaige de Rouan. Paris, impr. Par Guillaume Anabat pour Philippe Coste et Louis Bouvet [Hardouyn], almanach 1502-1520, in-8 goth. sur vélin, fig. sur bois, bas. f. ant., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, milieu à petits fers, tr. dor. Rel. début dix-septième siècle avec chiffre FM au centre des plats, 17 fig. à pleine page [y compris l’Homme anatomique], petites fig. dans le texte, bordures. 1.180 fr.

60. Ces Présentes Heures a lusaige de Rouan. Paris, Simon Vostre, almanach 1508-1528, in-4 goth., réglé, sur papier, fig. sur bois, v. brun ant., fil., comp. et milieu dorés, tr. dor. et ciselée, fermoirs. 26 grandes planches, non compris l’Homme anatomique et la marque de l’imprimeur, bordures. 1.510 fr.



65. Heures à l’usage de Rouen. Rouen, Robert Valentin, 1533, in-8 goth., 13 fig. sur bois, grande initiale à fond criblé sur le titre, velours violet, tr. anc. dor. et ciselée. De la vente F. Soleil (1871).

69. Heures Nostre-Dame à l’usage de Évreux. Rouen, Henry Le Mareschal, almanach 1588-1609, in-8 goth., 56 planches sur bois, v. brun, dos orné, comp. à fers azurés et semis de petites croix sur les plats, milieu de feuillage, tr. dor. Sept pièces en caract. goth. reliées à la suite. 1.575 fr.



80. Le Traité de Saint Bernard envoyé à sa sœur. Rouen, François Regnault, v. 1520, in-8 goth., fig. sur bois, mar. brun, dos orné, fil. à froid, angles et milieu dorés, dent. int., tr. dor. (Capé).



91. Parabola filij glutonis profusi atque pdigi [Parabole de l’Enfant prodigue en cinquante sermons]. Bâle, Michel Furter, 1510, pet. in-4 goth. à 2 col., 18 fig., mar. brun jans., dent. int., tr. dor. (David).



92. Notable sermon sur Saint Joseph. Rouen, Martin Morin, v. 1491, in-4 goth., mar. r., dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Seul ex. connu provenant du duc de La Vallière et de Mac-Carthy.



115. Les Contemplations du simple dévot. Rouen, Louis Bouvet, 1532, in-8 goth., mar. vert, fleurons sur le dos, fil. à froid, grand milieu à fers azurés, dent. int., tr. dor. (Petit, successeur de Simier).

121. Les Sentimens du Bien-Heureux François de Sales. Paris, Georges Josse, 1647, in-12, mar. r., dos orné, comp. au pointillé, dent. int., tr. dor., étui de mar. brun (Le Gascon). Chiffre couronné de la reine Anne d’Autriche au centre des plats. 2.220 fr.



136. L’Aimable Mère de Jésus. Amsterdam, Daniel Elzevier, 1671, in-12, mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Hardy). Rarissime [inconnu à Willems].

141. Le Grand Coutumier de Normandie [en latin et en français]. Manuscrit du quinzième siècle, sur vélin, in-fol., 32 miniatures [24 petites et 8 grandes], bordures et lettres ornées, mar. r. avec mosaïque de mar. brun encadrant des comp. composés de fil. et ornements dorés avec fond au pointillé, tr. dor., étui mar. noir (Rel. du seizième siècle). 29.300 fr.



159. Le Doctrinal de Sapience. Rouen, Michel Angier et Jehan Macé, s. d., pet. in-4 goth. à 2 col., mar. r., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, dent. int., tr. dor. (Koehler). Des bibliothèques Salmon (1857), Libri (1859) et Yemeniz (1867).



166. Sydrach le grant philosophe. Paris, Jehan Trepperel, s. d., in-4 goth. à 2 col., 3 fig. sur bois, mar. brun jans., dent. int., tr. dor. (Chambolle-Duru).



202. Le Trésor des povres. Rouen, Michel Anger, 1529, in-4 goth. à 2 col., mar. r., fil., dent. int., tr. dor. (Niedrée). Ex. Yemeniz.



217. Le Grant Routier et Pilotage. Rouen, Jehan Burges, 1525, in-4 goth., fig., mar. r. foncé, milieu doré, dent. int., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Rarissime. Ex. Yemeniz avec son chiffre sur les plats.  

230. Champfleury. Paris, Geofroy Tory et Gilles Gourmont, 1529, pet. in-fol., fig. sur bois, v. brun, comp. estampés. Ex-libris de Louis Chefd’hostel, gravé par Gouël. 1.250 fr.



264. La Bible des poètes. Paris, Philippe Le Noir, 1523, in-fol. goth. à 2 col., 32 fig. sur bois, lettres ornées, v. f. ant., fil. et dent. à froid. Marque du duc de Sussex sur les plats. Des bibliothèques White-Knight et Libri.



275. De contemptu mundi. S. l. [Rouen], s. n. [Jacques Le Forestier], s. d. [v. 1494-1510], in-4 goth., mar. citr., fil. à froid, milieu à fers azurés, dent. int., tr. dor. (Lortic).


Photographies Camille Sourget

280. Sebastian Brant. Stultifera Navis. Paris, Geoffroy de Marnef, 1498, in-4 car. ronds, 119 fig., mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (David). [Librairie Camille Sourget : 35.000 €]



281. Jodoci Badij ascensij Stultifere navicule. Argentinensis, Johannes Prusz, 1502, in-4, caract. ronds, 7 fig. sur bois, v. olive, dos orné, fil., encadrement de dent., milieu à froid, tr. dor.



300. Sensuyt le Rommant de la Rose. Paris, Alain Lotrian, s. d. [v. 1525 ?], in-4 goth. à 2 col., mar. vert, dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Koehler).



304. Le Grant Testament Maistre Françoys Villon. Paris, Veuve de Guillaume Nyverd et Jacques Nyverd, s. d. [v. 1521], pet. in-8 goth., ais de bois recouverts de peau de truie moderne estampée à froid, tr. dor.



310. Pierre Gringore ou Gringoire. Les Faintises du monde. Rouen, Jehan Macé, Michel Angier et Richard Macé, s. d. [v. 1502], pet. in-8 goth., lettres ornées, mar. r. jans., dent. int., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Ex. Nodier, E. Baudelocque [reliure nouvelle] et Lignerolles.



318. Jean de Marigny. LAventurier rendu a dangier. Paris, s. d. [1510], pet. in-4 goth. à 2 col., 15 fig. sur bois [celle du titre comprise], mar. r., dos orné, fil. et encadr., dent. int., tr. dor. (Niedrée). Ex. Bock (1841), Pichon (1869), Paradis et Bancel. Feuillet Fi refait à la plume.



324. Le Variable Discours de la vie humaine. Paris, Nicolas Buffet, 1545, pet. in-8, réglé, fig. sur bois, mar. citr., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Rarissime. [en 1877, Lormier fut le premier à donner une notice étendue sur l’auteur, Guillaume Haudent]



333. Œuvres de Mesdames Des Roches de Poitiers. Rouen, Adrian Morront, 1604, 2 parties en 1 vol. in-12, dos orné, couronne de feuillages à petits fers, dent. int., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Marque de Morront inconnue à Silvestre.



449. Pierre Corneille. Mélite, ou les Fausses Lettres. Paris, Jacques de Loge, 1633, in-8, mar. r., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. (Chambolle-Duru, 1864). De la plus grande rareté.



462. Pierre Corneille. Desseins de la Toison d’Or. Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1661, in-4, demi-rel. mar. r. De la plus grande rareté.



514. La Terrible et Merveilleuse Vie de Robert le Diable. Paris, Claude Blihart, s. d. [v. 1550], in-4 goth. à 2 col., mar. vert, dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Des bibliothèques Heber et Gaisford.



598. Alain Chartier. Les Demandes Damours. Lyon, s. d. [v. 1530], in-8 goth., fig. sur bois au titre, mar. bleu foncé, dos orné à petits fers, fil., dent. int., tr. dor. (Bauzonnet-Trautz). Ex. William Martin.    



667. Balzac illustré. La Peau de chagrin. Études sociales. Paris, H. Delloye et Victor Lecou, 1838, gr. in-8, portr. et fig. grav. sur acier, broché, couv. Illustrée. Premier tirage avec le squelette dans la vignette du titre. Exemplaire avec les deux portraits des p. 149 et 287 tirés à part sur Chine, avant la lettre, avec les noms des artistes à la pointe [très rares]. 1.000 fr.


 

Vente du mardi 20 au samedi 24 mai 1902, à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle n° 7, en 5 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Deuxième partie. JurisprudenceHistoire - Beaux-Arts - Arts divers, Livres illustrés du XIXe siècle, Autographes et Documents manuscrits, Estampes et Dessins (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1902, in-8, XII-184 p., 751 [chiffrés 712-1.462] + 3 doubles [bis] – 1 manquant = 753 lots), dont Jurisprudence [27 lots = 3,58 %], Histoire [224 lots = 29,74 %], Beaux-Arts [152 lots = 20,18 %], Arts divers – Reliure [37 lots = 4,91 %], Livres illustrés du XIXe siècle [74 lots = 9,82 %], Supplément [38 lots = 5,04 %], Autographes et Documents manuscrits [88 lots = 11,68 %], Estampes et Dessins [113 lots = 15 %].


 

714. Apologia Frederici le Viconte. Rouen, Martin Morin, 1507, pet. in-8 carré, mar. r. jans., dent. int., tr. dor. (Lortic). Premier livre imprimé en caractères ronds par des presses normandes. Ex. Firmin-Didot.



723. Stiles du pays et duché de Tourainne. S. l. n. d. [Rouen, Martin Morin], pet. in-8 goth., mar. r., fil. à froid, dent. int., tr. dor. (Duru). Seul exemplaire connu ? Ex. Yemeniz.



729. Nicolas de Boyer. Questio de custodia. S. l. n. d. [Lyon, Simon Vincent, v. 1512], gr. in-8 goth. à 2 col., réglé, mar. vert, dos orné au pointillé, fil., dent. int., tr. dor.



745. [Chronique de Nuremberg]. Registrum huius operis libri cronicarum cu figuris et ymagibus ab initio mudi. Nuremberge, Anthonius Koberger, 1493, gr. in-fol. goth., fig. sur bois, lettres ornées, vélin estampé (Rel. époque).



920. Le Blason des couleurs en armes, livrées et devises. Paris, Pierre Ménier, 1614, in-8, lettres ornées, vignettes sur bois, v. f., dos orné, fil., dent. int., tr. dor. Un des plus anciens traités du blason en français, composé par Sicille, hérault d’armes du roi Alphonse d’Aragon.



938. Discours sur les medalles et graveures antiques, principalement Romaines. Paris, Mamert Patisson, 1579, in-4, portr., fig. sur bois dans le texte et 20 pl. de médailles gr., mar. vert, dos orné, fil., tr. dor. (Rel. anc.). Fig. placée au v° du f. 146 intacte.  



1.069. C’est la deduction du sumptueux ordre plaisantz spectacles et magnifiques theatres dressés, et exhibés par les citoiens de Rouen […] A la sacrée Maiesté du Treschistian Roy de France, Henry second. Rouen, Robert Le Hoy, Robert et Jean du Gord, 1551, in-4, 29 fig., musique notée, mar. noir à long grain, dos orné, encadrement de fil. avec fleurs de lis aux angles, dent. int., tr. dor. Rare et recherché pour ses illustrations attribuées à Jean Cousin.



1.072. Discours de la Ioyeuse et triomphante entrée de […] Prince Henry IIII de ce nom. Rouen, Isan Crevel, 1599, in-4, 19 fig. sur bois attribuées à Custodis, mar. r., dos et plats ornés du chiffre de Henri IV surmonté de la couronne royale alternant avec une fleur de lis, l’un et l’autre répétés à l’infini, dent. int., tr. dor. (Hardy-Mennil).

Photographie Musée Carnavalet

1.185. Le Rêve, ou les Effets du Romantisme sur un jeune surnuméraire à l’arriéré. Paris, Delpech, 1829, in-fol. obl., 6 pl. litho., couv. illustrée.

Photographie Bertrand Hugonnard-Roche


1.223. Caprices d’un bibliophile. Paris, Édouard Rouveyre, 1878, in-8, front. par Lalauze, couv., br. N° 16/50 sur gr. pap. Whatman extra-fort, avec le front. en triple état.

Photographie BnF


1.239. Trois dialogues de l’exercice de sauter, et voltiger en l’air […]. Par le Sr. Archange Tuccaro, de l’Abruzzo, au Royaume de Naples. Paris, Claude de Monstr’œil, 1599, in-4, fig. sur bois, vél. Moderne à recouvrement. Avec la grande pl. représentant Le Saut des cerceaux [p. 142].


 

Vente du jeudi 4 au mercredi 10 juin 1903, dans les Salles de Ventes aux enchères de la Librairie Ém. Paul et Fils et Guillemin, 28 rue des Bons-Enfants [Anciennes Maisons Silvestre et Labitte], salle n° 1, en 6 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Troisième partie. Livres anciens rares et curieux, Ouvrages modernes dans tous les genres (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1903, in-8, 156 p., 1.042 lots [chiffrés 1.463-2.504]), dont Théologie [65 lots = 6,23 %], Jurisprudence [18 lots = 1,72 %], Sciences et Arts [102 lots = 9,78 %], Beaux-Arts [88 lots = 8,44 %], Belles-Lettres [327 lots = 31,38 %], Histoire [442 lots = 42,41 %].


 

1.506. Les Provinciales ou les Lettres escrites par Louis de Montalte, à un provincial de ses amis, & aux RR. PP. Iesuites. Cologne, Pierre de la Vallée, 1657, in-4, vélin. Édition originale des Provinciales et premier tirage de l’Advertissement.

Photographie Martayan Lan, New York


1.554. Essais de Michel seigneur de Montaigne. Paris, Abel L’Angelier, 1588, 5e éd., in-4, titre-front. gr., date au bas du front., v. ant. granit., dos orné. Dernière éd. publiée du vivant de l’auteur et première éd. qui contient le 3e livre.



1.568. Le Breviere des courtisans Enrichy d’un grand nombre de Figures. Par le Sr de La Serre, Historiographe de France. Paris, Mathurin Henault, Nicolas de La Vigne, Philippes Gaultier et Nicolas de La Coste, 1630, in-8, front., portr. et pl. gr., mar. vert, fil. à froid. Ex-libris du comte de Lambilly. Première éd. inconnue à Brunet.



1.581. Le Floriste françois. Caen, Eleazar Mangeant, 1654, in-8, vélin. Éd. originale.



1.584. Ulyssis Aldrovandi patritii Bononiensis. Bononiæ, Typis Nicolai Tebaldini, 1638-1646, 13 vol. in-fol., 13 front. gr. et fig. sur bois, v. ant. marb. 



1.600. Nouvelle Histoire et extraordinaire d’une fille qui vit encore, du Diocèse d’Agen. Toulouse, Veuve de P. Rey, 1695, in-12, pl. gravée et pliée p. 91, mar. r., dos orné, fil. et comp. à la Du Seuil, tr. dor. (Rel. anc.). Aux armes de Le Goulx de La Berchère, évêque de Narbonne.



1.602. Le Barbier medecin, ou les Fleurs d’Hypocrate. Paris, Jean Guignard, 1672, in-12, front. et fig. gr., mar. r., dos orné, fil., fleurons aux angles, tr. dor. (Rel. anc.). Inconnu à Brunet.



1.607. La Géométrie pratique, divisée en quatre livres […]. Par Allain Manesson Mallet, Maistre de Mathématique des Pages de la Petite Ecurie de Sa Majesté, ci-devant Ingénieur & Sergent Major d’Artillerie en Portugal. Paris, Anisson, 1702, 4 vol. in-8, front. et 500 pl., v. ant. marb., dos orné, fil. Aux armes de la ville de Lyon.



1.609. Le Diverse et Artificiose Machine del capitano Agostino Ramelli […]. Composte in lingua Italiana et Frances. Paris, chez l’auteur, 1588, in-fol., titre-front. gr., portr. et 195 pl. gr., ais de bois recouverts de peau de truie estampée, fermoirs en cuivre. Rel. armoriée de l’époque.



1.638. Physiologie du gout, ou Méditations de gastronomie transcendante. Paris, A. Sautelet et CIE, 1826, 2 vol. in-8, demi-rel. bas. brune, dos orné. Éd. originale.



1.646. Les Ruses du braconage, mises à découvert. Paris, Lottin l’Aîné, 1771, in-12, fig. sur bois, v. ant. marb. Éd. originale.



1.682. Icones Historiarum Veteris Testamenti. Lugduni, Apud Ioannem Frellonium, 1547, pet. in-4, 94 fig. sur bois [non comprise celle des quatre Evangélistes] gravées par Hans Lutzelburger d’après Jean Holbein, v. brun ant.



1.699. Les Triomphes de Louis le Iuste XIII. du nom, roy de France et de Navarre […]. Ouvrage entrepris & finy par Iean Valdor, Liegeois, Calcographe du Roy. Paris, Antoine Estienne, 1649, 4 parties en 1 vol. gr. in-fol., texte latin et français, portr., pl., plans et fig. grav., v. brun ant., dos orné, fil.



1.712. Histoire des impératrices, avec les observations morales et politiques. Enrichie de leurs portraicts en Taille-douce. Paris, Nicolas de Sercy, 1646, in-4, titre-front. gr., 54 pl., v. f. ant., dos orné, fil., tr. r. Aux armes de la comtesse de Verrue.

Photographie BnF


1.831. Le Plaisant Ieu du dodechedron de Fortune, non moins récréatif, que subtil & ingénieux [composé par Jean de Meung]. Paris, Nicolas Bonfons, 1577, pet. in-8, car. ital., v. ant. marb., dos orné.



1.840. Le Parnasse des plus excellens poetes de ce temps. Paris, Mathieu Guillemot, 1607, pet. in-12, titre-front. gr. par Léonard Gaultier, mar. r., fil. à froid, dent. int.



1.889. Tribut de la toillette. Paris, Madame Boivin, M.r Le Clerc et M.lle Castagneri, s. d. [v. 1740], 2 vol. in-8, 2 titres-front. avec encadrements, texte et musique gr., v. ant. marb. Recueil de chansons galantes entièrement gravé.



1.950. L’Astrée de Messire Honoré d’Urfé, Marquis de Verromé, comte de Chasteau-neuf, Baron de Chasteau-Morand, Chevalier de l’Ordre de Savoye, &c. Imprimée à Roüen, & se vend à Paris, Chez Augustin Courbé, 1646-1647, 5 vol. in-8, front. gr. à chaque vol., portr. et pl. sur cuivre, v. brun ant.



1.995. Apologie de Marus Equicolus gentilhomme Italian contre les mesdisantz de la nation Françoise, traduicte de Latin en François. Paris, Vincent Sertenas, 1550, pet. in-8, v. f. ant., dos orné, fil., dent. int.



2.018. Dialogues satyriques et moraux. Amsterdam, Pierre Mortier, 1688, in-12, vign. Sur bois sur le titre, mar. brun à long grain, fil. à fr., dent. int., tr. dor. Inconnu à Frère et à Brunet.



2.066. Notitia orbis antiqui, sive Geographia plenior. Lipsiæ, Impensis Gleditsch, Senioris, 1701-1706, 2 tomes en 4 vol. in-4, portr., cartes et vign. gr., v. f. ant., dos orné, fil., tr. dor. Ex. Longepierre.



2.074. Voyage de Constantinople à Bassora. Paris, Dupuis, An VI [1798], in-8, carte, demi-rel. v. f., dos orné. Entièrement imprimé sur du papier vélin, fabriqué spécialement pour les assignats de 20 francs. Chaque feuillet se compose de 3 assignats dont on voit la valeur indiquée au clair dans la pâte du papier. Chaque exemplaire représentait ainsi une valeur nominale de 10.440 francs.




2.081. Vera historia, admirandæ cuiusdam navigationis, quam Huldericus Schmidel, Straubingensis, ab Anno 1534. Usque ad annum 1554., in Americam vel novum Mundum, iuxta Brasiliam & Rio della Plata, confecit. Noribergæ, Impensis Levini Ulsij, 1599, in-4, fig. et pl. gr., vélin. Relié à la suite : Brevis & admiranda descriptio regni Guianæ. Ibid.



2.092. Parthenie, ou Histoire de la très-auguste et très-dévote Église de Chartres. Paris, Rolin Thierry et Pierre Chevalier, 1609, 2 parties en 1 vol. in-8, vign. sur le titre, portr. et front. gr., v. ant. marb. Signature de Étienne Baluze sur la page de titre.



2.106. La Vie et le Martyre du docteur illuminé le bienheureux Raymond Lulle. Vendosme, Sébastien Hyp, 1667, in-8, vélin.



2.123. Theatrum Crudelitatum Haereticorum Nostri Temporis. Antverpiæ, Hadrianum Huberti, 1604, in-4, titre-front. gr., 29 fig. sur cuivre, vélin. Les vers latins qui accompagnent les fig. sont de J. Bochius.



2.169. Volume premier [second et troisième] des Chroniques d’Enguerran de Monstrelet, gentil-homme iadis demeurant à Cambray en Cambresis. Paris, Guillaume Chaudière, 1572, 3 tomes en 2 vol. in-fol., v. f. ant., dos orné, fil. et milieu dor., tr. r. (Rel. fatiguée).



2.331. Le Vray Theatre d’honneur et de chevalerie, ou le Miroir héroïque de la noblesse […]. Par Marc de Wlson [sic, i.e. Vulson], Sieur de La Colombière. Paris, Augustin Courbé, 1648, 2 vol. in-fol., front., portr. et pl. gr. par F. Chauveau, v. brun ant., fatigué.



2.347. Alliances généalogiques des rois et princes de Gaule. Lyon, Jean de Tournes, 1561, in-fol., blasons, bas. ant. marb., dos orné. Première édition.



2.376. Recueil d’antiquités égyptiennes, étrusques, grecques et romaines [par le comte de Caylus]. Paris, Desaint et Saillant, 1752-1767, 4 vol. in-4, front. et pl. gr., v. ant. marb., dos orné, fil., tr. r. Aux armes de Le Roux d’Esneval, marquis de Grémonville, président à mortier au Parlement de Normandie.   


           

Vente du lundi 18 au lundi 25 avril 1904, dans les Salles de Ventes aux enchères de la Librairie Ém. Paul et Fils et Guillemin, 28 rue des Bons-Enfants [Anciennes Maisons Silvestre et Labitte], salle n° 1, en 7 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Quatrième partie. Manuscrits avec miniatures, Incunables - Impressions gothiques, Livres anciens rares et curieux, Emblèmes. – Estampes. – Vignettes. – Costumes. - Etc. (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1904, in-8, [3]-[1 bl.]-204 p., 1.215 lots [chiffrés 2.505-3.719]), dont Théologie [172 lots = 14,15 %], Jurisprudence [32 lots = 2,63 %], Sciences et Arts [169 lots = 13,90 %], Beaux-Arts [159 lots = 13,08 %], Belles-Lettres [367 lots = 30,20 %], Histoire [316 lots = 26 %].


 

2.592. Lettre [s] escritte[s] à un provincial par un de ses amis [Blaise Pascal], sur le suiet des disputes présentes de la Sorbonne. Paris, 23 janvier 1656-24 mars 1657, in-4, v. ant. granit. Édition originale des 18 Lettres Provinciales de Pascal, publiées séparément et clandestinement, sans autre titre qu’un titre de départ pour chaque lettre.



2.612. [Horologium Eternæ Sapientiæ]. S. l. n. n. n. d. [Cologne, C. de Homborch, v. 1479], in-4 goth., demi-rel. mar. r., tête dor. (Lortic). Première éd. du traité de Henri Suso.



2.633. Chantepleure deaue vive redundant cueur cõpunct fait ioyeulx en lermoiãt. Paris, Desiderli Maheu, 1537, gr. in-8 goth., fig. sur bois à pleine page, musique notée, v. brun ant., fil., comp. et milieu à froid (Rel. époque).



2.698.
Traitté contre les masques. Paris, Adrian Perier, 1611, in-8, demi-rel. v. bleu.



2.767. L’Histoire des plantes, traduicte de latin en françois : avec leurs pourtraicts, noms, qualitez & lieux où elles croissent […]. Par Geofroy Linocier Medecin de Tournon en Vivarais. Paris, Charles Macé, 1584, in-16, fig. sur bois, v. ant. Première édition de l’Historia plantarum de Du Pinet, Lyon, 1561.

Photographie BnF


2.778. Iules Obsequent des Prodiges. Plus Trois Livres de Polydore Vergile sur la mesme matiere. Traduis [sic] de Latin en François par George de la Bouthiere Autunois. Lyon, Jean de Tournes, 1555, in-8, titre encadré et 51 fig. sur bois, v. brun ant.

Photographie BnF


2.780. Ulyssis Aldrovandi patricii Bononiensis monstrorum historia. Bononiæ, Nicolai Tebaldini, 1642, 2 parties en 1 vol. in-fol., titre-front., fig. sur bois, peau de mouton. Le plus recherché des livres d’Aldovrandi.

Photographie BnF


2.819. Astronomique discours, par Iaques Bassantin Escossois. Lyon, Jean de Tournes, 1557, gr. in-fol., fig. et pl. mobiles gr. sur bois, dérelié. Première éd.



2.915. Emblèmes, ou Devises chrestiennes, composées par Damoiselle Georgette de Montenay. La Rochelle, Jean Dinet, 1620, in-4, 100 pl. gr. avec un huitain au bas de chaque pl., v. ant. marb., dos orné, fil., comp. et milieu dor. Fig. de Pierre Voeiriot.



3.013. Histoire de la crinoline au temps passé, par Albert de La Fizelière. Paris, A. Aubry, 1859, in-12, demi-rel. mar. orange avec coins, tête dor., non rog., couv. illustrée. Rare exemplaire sur papier rose.



3.114. Stultifera Navis. Basiliensi, Johannis Bergman de Olpe, mars 1497, pet. in-4, car. ronds, 116 fig. sur bois, vélin, fil. et comp. à froid. Première édition. Feuillet 118 manque.



3.160. Clovis, ou la France chrestienne. Poeme heroïque. Par I. Desmarests. Paris, Augustin Courbé, Henry Le Gras et Jaques Roger, 1657, in-4, front. par C. Le Brun, portr. et 26 pl. par A. Bosse et Chauveau, v. ant. granit. Éd. originale.

Photographie BnF


3.405. Ptolemæus auctus restitutus, emaculatus, cum tabulis veteribus ac novis. Argentorati, Joannes Scotus, 1520, 2 parties en 1 vol. gr. in-fol., car. ronds, 47 cartes gravées sur bois, v. ant., dérelié.        

Vente du vendredi 23 au vendredi 30 juin 1905, dans les Salles de Ventes aux enchères de la Librairie Ém. Paul et Fils et Guillemin, 28 rue des Bons-Enfants [Anciennes Maisons Silvestre et Labitte], salle n° 1, en 7 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Cinquième partie. Histoire de la Normandie, impressions normandes et auteurs normands (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1905, in-8, 228 p.).

Vente du jeudi 14 au samedi 23 mars 1907, dans les Salles de Ventes aux enchères de la Librairie Ém. Paul et Fils et Guillemin, 28 rue des Bons-Enfants [Anciennes Maisons Silvestre et Labitte], salle n° 1, en 9 vacations : Catalogue de la bibliothèque de feu M. Charles Lormier de Rouen. Sixième partie. Livres anciens et modernes […], ouvrages sur la Normandie, livres aux armes de personnages célèbres (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1907, in-8, 257 p.).


 

« Sous le n° 4885 figure “ l’Imitation de Jésus-Christ, traduite et paraphrasée en vers françois par P. Corneille, imprimée à Rouen par L. Maurry pour Roger [i.e. Robert] Ballard, Paris, 1656, in-4° ”. C’est un exemplaire de la première édition in-4°, relié en basane marbrée, qui n’attirerait pas l’attention s’il n’avait une histoire qui devrait servir de leçon aux bibliophiles assez imprudents pour confier leurs livres à des relieurs sans leur donner des instructions détaillées !

Cet exemplaire a, en effet, appartenu à Molière.

Le catalogue reproduit un fragment d’une lettre de Claudin, du 29 novembre 1871, jointe à l’exemplaire : “ Je l’ai acquis, dit Claudin, de M. Meisteil, avocat aux Andelys […] ”. […]

Les livres provenant de Molière sont rarissimes. Avec celui-ci, je n’en connais qu’un autre, DE CORNEILLE AUSSI, l’Andromède de 1651 qui, après avoir appartenu à Crozat, figura dans la bibliothèque Pont de Vesle, d’où le volume passa dans la bibliothèque de M. de Soleinne (n° 1147 du catalogue). En 1873, le précieux volume appartenait à la famille d’un ancien magistrat, M. de Maindreville ; j’ignore ce qu’il est devenu.

Ces deux volumes sont très probablement les “ deux du sieur Corneille ” reliés en veau, qui figurent sur l’inventaire fait après le décès de Molière en 1673, retrouvé par M. Eudore Soulié en 1863, près de deux cents ans après. »

(Félix Chambon. « Une Épave de la bibliothèque de Molière ». In Journal des Débats, 8 mars 1907)  

« Un jour qu’il était allé chez le vieux poëte de la rue de Cléry, Molière en avait rapporté un volume que lui avait donné Corneille, un de ces exemplaires in-4° de sa traduction en vers de l’Imitation, qu’il se plaisait à offrir en présent à ses amis, Molière y écrivit son nom sur la garde, avec deux vers qui rappelaient, nous a-t-on assuré, celui à qui il le devait.

Au siècle dernier, ce précieux livre arriva, je ne sais comment, en des mains qui n’en étaient pas trop indignes, celles de Favart, poëte aimable et grand amateur.

Quand l’actrice charmante, qui devait devenir sa femme, fut enlevée par ordre du maréchal de Saxe, à qui elle résistait, et emmenée chez les Ursulines des Andelys, Favart, qui l’aimait déjà, et était même pour beaucoup dans sa résistance au maréchal, glissa dans son bagage de religieuse forcée le pieux volume. Maurice ayant trouvé bientôt qu’elle était aux Andelys trop près de Paris, trop près de Favart, la fit enlever de nouveau pour une destination plus lointaine. Dans la précipitation de ce départ, elle oublia le livre, qui resta jusqu’à la Révolution chez les Ursulines. Après un inventaire, en vertu duquel les livres de ces dames furent attribués au district, il échut, avec quelques autres, comme payement de l’acte au commissaire qui l’avait dressé. Il y a quelques années, lorsque ce commissaire fut mort, un amateur des Andelys, M. Mesteil, qui, depuis longtemps guettait le volume, put enfin se le faire céder. Tant de vicissitudes l’avaient mis, on le comprend, en un fort piètre état. M. Mesteil s’empressa de lui faire donner une toilette plus neuve. Il s’adressa malheureusement pour ce soin à un relieur de l’endroit, qu’il eut le tort encore plus grave de ne pas assez prévenir de ce qui faisait l’inestimable prix du livre. Quand il revint, aussi pimpant qu’un volume peut l’être sortant des mains d’un relieur des Andelys, la garde jaunie sur laquelle se trouvaient la signature de Molière et ses deux vers autographes n’y était plus ! Elle avait été jetée au poêle comme papier sale, et une bien nette, bien blanche la remplaçait. M. Mesteil faillit en mourir de saisissement. C’est ainsi, par un accident, dont nous garantissons la trop réelle authenticité, que disparut le plus précieux souvenir de l’amitié de Molière et de Corneille, le dernier témoignage de leur collaboration pour Psyché. »

(Edouard Fournier. « Corneille chez lui ». In La Mosaïque. Paris, 1875, p. 5-6)  

La collection d’ex-libris de Charles Lormier fut dispersée en deux ventes.


  

Vente les lundi 17 et mardi 18 avril 1905, à l’Hôtel des commissaires-priseurs, 9 rue Drouot, salle 8 : Collection Charles Lormier de Rouen. Ex-libris anciens. Première partie. Ex-libris français des XVIIe & XVIIIe siècles (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1905, in-8, 48 p., 378 lots).


 

43. Collot (Jérôme), chirurgien, lithotomiste royal. In-4, très belle pièce, très rare.

Vente les 17 et 18 janvier 1908, Salle Silvestre : Collection Charles Lormier de Rouen. Ex-libris anciens. Deuxième partie. Ex-libris français et étrangers des XVIe, XVIIe & XVIIIe siècles (Paris, Ém. Paul et Fils et Guillemin, 1908, in-8, 46 p., 360 lots).