dimanche 13 juillet 2014

La Bibliothèque de Léon Cailhava


Aimé Vingtrinier (1812-1903)
Imprimeur, bibliothécaire à la Bibliothèque de Lyon
Biographe de Léon Cailhava

L’une des plus belles bibliothèques de Lyon [Rhône] fut fondée par Claude-Léon Cailhava, né à Lyon le 26 thermidor [et non messidor, comme écrit partout] an III [13 août 1795]. Son père, Pierre-Léon-Justin Cailhava, négociant en soieries, et sa mère, Claudine Massacrier, mariés en 1793, demeuraient rue de la Convention [auj. rue Royale, Ier]. Léon fit ses premières études au Pensionnat de l’Enfance, à la Croix-Rousse, et les acheva au Lycée, où il eut pour maître le philosophe Pierre Gourju (1762-1814).
Vers 1821, il entra dans la maison Bonafous, dont les messageries faisaient le service entre Lyon et l’Italie, dirigée alors par l’agronome Mathieu Bonafous (1793-1852). Il fut employé dans les bureaux de cette entreprise à Turin, puis à Milan, où il resta jusqu’en 1829.
En 1832, il hérita de son oncle Antoine Cailhava (1748-1832), ancien directeur de la Compagnie du canal de Givors [canal du Rhône à la Loire, qui a disparu dans les années 1970 sous l’autoroute A 47, de Lyon à Saint-Étienne], une opulente fortune.
Aimant la peinture, la musique et le théâtre, il se livra alors à son goût pour les arts, que son séjour en Italie n’avait fait que développer, et commença une bibliothèque dont la renommée devint bientôt européenne : elle était particulièrement bien connue de son ami Anthony Panizzi (1797-1879), bibliothécaire au British Museum.



Il initia de bonne heure son neveu Étienne-Claude, dit « Stéphane », Mestre (1813-1877), avoué, dont la sœur légua en 1882 les 822 livres portant l’ex-libris de son frère, avec son monogramme et la devise « Non omnis moriar » [Je ne mourrai pas tout à fait], à la Bibliothèque de Lyon : alors qu’il était encore étudiant en droit à Paris, Cailhava s’en remettait parfois à lui pour des achats chez des libraires, des recherches à la Bibliothèque de l’Arsenal ou des travaux à faire faire chez les relieurs.

Il vécut de 1832 à sa mort au 1 quai de l’Hôpital [auj. quai Jules Courmont, IIe], mais c’est dans sa




maison de campagne qu’il recevait fastueusement l’élite des artistes de l’époque : la « Maison grise », chemin des Fontanières, sur le coteau de Sainte-Foy-les-Lyon, au-dessus du quai Jean-Jacques Rousseau [Ve], sur la rive droite de la Saône, qui avait appartenu au sculpteur lyonnais Jean Thierry (1669-1739).



Cailhava édita L’Entrée magnifique de Bacchus avec Madame Dimanche Grasse sa femme (Lyon, L. Boitel, 1838, in-8, 50 ex.), et son nom restera attaché au poème De tristibus Franciae libri quatuor (Lyon, Louis Perrin, 1840, in-4, ill., 100 ex.), monument précieux pour l’histoire des guerres religieuses du xvie siècle dans le Lyonnais, qu’il publia d’après le manuscrit de la Bibliothèque de Lyon [Ms 156].

« Le cabinet de M. Cailhava est riche spécialement en ouvrages des vieux poètes français, en livres de caractères gothiques, en volumes de planches et de gravures, en raretés précieuses pour l’art et relevées par des reliures qui viennent des plus habiles maîtres de Paris. » (Revue du Lyonnais, 1842)   

Le 24 mars 1843, Cailhava rejoignit la Société gastronomique appelée le « Banquet des Intelligences », après sa fondation qui avait eut lieu le 7 juillet 1841, à l’initiative de l’imprimeur Léonard, dit « Léon », Boitel (1806-1855), fondateur en 1835 de la Revue du Lyonnais. Celui-ci publia le Banquet des Intelligences : recueil de table tant soit peu pantagruélique, à l’usage des trente convives du Pavillon-Nicolas (Lyon, 1844, in-12, 30 ex.), qui sera suivi, en 1852, de La Suite du Banquet des Intelligences.

En 1845, ses habitudes de dépenses, liées plus au plaisir de la table ouverte qu’à la bibliomanie, obligèrent Cailhava à se défaire de sa magnifique collection.



Le libraire Techener fut chargé d’en dresser le catalogue : Catalogue de la précieuse bibliothèque de Monsieur L. C., de Lyon (Paris, J. Techener, 1845, in-8, IV-[2]-176 p., 917 lots). La vente eut lieu à la salle Silvestre, du mardi 21 au vendredi 31 octobre 1845, et produisit 45.000 fr. Cette vente eut un grand retentissement.

« Nous offrons aujourd’hui à nos abonnés un Catalogue digne de toute leur attention : la fameuse collection de livres de M. L. C. (de Lyon) se recommande, comme on sait, par un choix d’ouvrages très rares ou très bons, dans les meilleures éditions, et dans les plus beaux exemplaires de ces éditions.
Tout en recherchant pour sa bibliothèque un caractère de spécialité lyonnaise par la réunion de tous les bons ouvrages qui soient sortis des presses de Lyon aux xve, xvie et xviie siècles, M. L. C. avait rassemblé une foule d’autres livres précieux et moins connus qu’ils ne mériteraient de l’autre ; c’est là ce qui donne à son cabinet une originalité piquante, dont la lecture de notre Catalogue pourra seule donner une idée exacte. On y remarquera une collection d’ouvrages introuvables et qui passent en vente pour la première fois ; des livres délicieusement reliés par nos plus habiles artistes, tant anciens que modernes, etc., etc. Enfin, depuis la vente à jamais mémorable de M. Charles Nodier, il ne s’en est pas fait qui puisse lutter avec avantage contre cette bibliothèque. […] M. G. Duplessis, dont on connaît le goût et les connaissances rares, a bien voulu nous permettre de faire notre profit d’une foule de notes bibliographiques qui lui appartiennent. »

7. D. Erasmi Roteradami Paraphrasis in Novum Testamentum. Basileae, Frobenius, 1541, 2 vol. in-fol., veau à compartim. Magnifique exemplaire de Grolier. Dos refait. 389 fr. au libraire Garnot, pour un amateur de Metz, le comte de Ch.
14. Histoire du Vieux et Nouveau Testament, enrichie de plus de 40 figures en taille-douce. Anvers, P. Mortier, 1700, 2 vol. in-fol., mar. rouge, fil., tr. dor. (Derome). Très bel ex., gd. papier, épreuves avant les clous. 219 fr. au libraire Delion, pour un amateur d’une ville du Nord.
19. Preces piae. In-8, mar. puce, fil., tr. d. (Koehler). Très beau manuscrit sur vélin du xiiie siècle, orné de 20 grandes miniatures, etc. 526 fr. au libraire Fontaine, de Lyon, pour Browman, de Lyon.
21. Heures à lusaige de Romme. Imprimées à Paris pour Germain Hardouyn. In-8, mar. rouge, tr. dor., riche rel. anc. avec armes, chiffre PP surmonté d’une couronne ducale. Superbe ex. sur vélin avec 15 grandes miniatures et 18 petites. 186 fr.
64. Songe du Vergier. Lyon, impr. Jacques Maillet, 21 mars 1491, gr. in-fol., v. ant. (Koehler). Ex. superbe. 121 fr.
70. Le Grant Boece. De consolation. Imprimé à Paris pour Antoine Vérard le 19 août 1493. In-fol. goth. à 2 col., 6 miniatures peintes or et couleurs, sur vélin, mar. rouge doublé à la Duseuil, tr. dor. 1.921 fr. au libraire Tilliard, pour Yemeniz.
72. Essai philosophique concernant l’entendement humain, par M. Locke, trad. de l’anglois par Coste. Amsterdam, 1735, in-4, mar. vert, fil., tr. d. Aux armes de la marquise de Pompadour. Provient de la bibliothèque de Beauchamps. 22 fr.  
93. Discorsi di Nicolo Machiavelli Firentino. Aldus, 1540. In-8, veau à comp., signature de Ballesdens sur le titre. Ex. superbe revêtu d’une rel. Grolier. 625 fr. au libraire Tilliard, pour Yemeniz.
98. La Loy salique, livret de la première vérité humaine, par Guillaume Postel. Suivant la copie de 1552, à Paris, chez Lamy, 1780, pet. in-8, mar. r., dent., tr. d. Ex. de Madame Campan. 5 fr. 75.
129. Ephemerides octavae Spherae auctore Ponto Tyardeo Bissiano. Lugduni, Joan. Tornaesium, 1562, in-fol., mar. citron. Aux armes de De Thou. 58 fr.
134. Theophili Spizelii de vaticiniis quibusdam Angelicis amica et placida collatio, instituta cum viro quodam doctissimo. Augustae-Vindelicorum, 1667, in-8, mar. r., fil. (Anc. rel.). Aux armes de Colbert. 9 fr. 50.




145. Viator (Jean Pelegrin dit). De artificiali perspectiva. In-fol. goth. de 46 f., avec de très belles fig. sur bois. Premier livre connu imprimé à Toul. Mar. rouge, fil., tr. d. (Koehler). Superbe ex. 305 fr.
146. Lebrun. Galerie des peintres flamands, hollandais et allemands, 201 pl. gravées d’après les meilleurs tableaux de ces maîtres. Paris, 1792, 3 vol. in-fol., fig., rel. en 2, mar. r., riches dentelles. Rel. superbe, très belles épreuves presque toutes avant la lettre. 310 fr.
159. La Grant Danse macabre des hommes et des femmes, historiée et augmentée de beaulx dis en latin. Impr. à Lyon par Claude Nourry, le 31 août 1501, in-fol., fig. sur bois, 32 f. non chiffrés, mar. vert à la Duseuil, doublé de mar. rouge, large dentelle composée (Koehler). Superbe rel., magnifique ex. avec témoins. 520 fr. au libraire Tilliard, pour un amateur du Mans, le marquis de Cl.
174. Solitaire second, ou prose de la musique (par Pontus de Thyard). Lyon, J. de Tournes, 1555, in-4, lettres italiques, mar. r., doubl. fil., dor. sur tr. (Koehler). Livre à peu près inconnu. 175 fr.
206. Quinti Horatii Flacci Opera. Londres, J. Pine, 1733, 2 t. en 1 vol. in-8, p. lavé, régl., mar. r., tr. dor., avec armes (Padeloup). Superbe ex. de premier tirage, gd. pap. 216 fr.


222. Mortilogus F. Conradi Reitterii nordlingensis prioris monasterii Caesariensis. [à la fin :] Finit feliciter per Erhardum Onglin et Georgium Nadler, Augusteen IIII, ydus februarii. Anno millesimo quingentesimo octavo. In-4, fig., m. violet, fil., tr. d. (Koehler). 281 fr. au libraire Tilliard, pour Yemeniz.
223. La Nef des folz du monde. Impr. pour Jehan Philippes Man Stener et Geoffroy de Marnef, 1497, in-fol., goth., 2 col., fig., mar. vert, fil., tr.d. (Koehler). Magnifique ex. 199 fr.
232. Geor. Buchanani Scoti poemata quae exstant, edition postrema. Lugduni-Batav., ex officina Elzeviriana, 1628, pet. in-24, mar. bleu, dent., tr. d., doublé de moire rose, rel. par Bradel. Ex. de Renouard. 14 fr.
238. La Callipédie, traduite du poème latin de Claude Quillet. Paris, 1749, in-8, gr. pap. v. Ex. de d’Aguesseau. 5 fr.
242. Jacobi Mosanti Briosii poemata. Cadomi, apud Joannem Cavelier, 1663, in-8, mar. vert antique, tr. d., janséniste (Duru). Ex. avec la signature de Le Duchat. 31 fr. 50.  
272. Cy commance le romant de la rose ou tout l’art d’amours est enclose. In-fol., goth., 2 col., fig. sur bois, 149 f. sign. de A2 à T111, 41 lignes à la page, mar. r. avec plats encadrés, tr. d. (Koehler). Impr. à Lyon par Guillaume Leroy avec les mêmes caractères que le Doctrinal de Sapience. 176 fr.




273. S’ensuyt le rommant de la rose : autrement dit le songe vergier. Paris, Alain Lotrian, s.d. Pet. in-4 à 2 col., titre rouge et noir, vignette sur bois, mar. vert, fil., tr. d. (Koehler). 50 fr.




276. Le Rommant de la rose nouvellement reveu et corrige oultre les precedentes impressions. Impr. à Paris par Pierre Vidoue pour Galliot Dupré, mars 1529. Pet. in-8, fig. sur bois, lettres rondes, mar. r., plats et dos dorés à petits fers, tr. d. (riche rel. de Bauzonnet). 400 fr. au libraire Fontaine, de Lyon, destiné à M***, de Lyon.
281. Le Roman de la rose, par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung. Paris, P. Didot l’aîné, 1813, 4 vol. in-8, mar. r. doublé de mar. vert, comp. , tr. d. (riche rel. de Koehler). Un des 2 ex. impr. sur peau de vélin, et enrichi de dessins, etc. 1.000 fr. pour le baron Pichon.
287. Le Pelerinage de l’homme. Paris, pour Anthoine Verard, 4 avril 1511, in-fol. goth. à 2 col., fig. sur bois, mar. citron, compart., tr. d. (Koehler). 260 fr. pour le marquis de Coislin.
290. Les Œuvres de maistre Francoys Villon. Paris, Galiot du Pré, 1532, in-16, car. romains, mar. vert, fil., doublé de mar. r., à compart., t. d. (Koehler). Le bijou de la vente. 499 fr. pour le libraire Fontaine lui-même, de Lyon.  
292. La Dance des aveugles. Impr. à Lyon. In-4 goth., 5 fig. sur bois, mar. vert ant., large dent., petits fers, fil., tr. d. (très belle rel. de Duru). Des plus rares. 621 fr. pour Armand Bertin.
296. Les Lunettes des princes composées par noble homme Jehan Meschinot. Impr. à Paris par Pierre le Caron. In-4 goth., mar. vert, tr. d. (la rel. est un chef-d’œuvre de Bauzonnet). 245 fr.
298. Sensuyt le blason des faulses amours fait et composé par frère Guillaume Alexis, religieux de lire et prieur de Busy. Impr. à Rouen par W. Hamel pour Jehan Burges, in-8, goth., mar. r. antique, fil., tr. d. (Bauzonnet). 126 fr. pour Cigongne.
304. Le Débat de deux bons serviteurs. S. l., s. n., s. d., in-4, goth., mar. vert, fil., d. s. tr. (Duru). 250 fr. pour Cigongne.   
318. Les Regrets et Peines des mal advisez, faictz et composez par Dadonville. In-8 goth., mar. vert russe, fil., tr. d. (Bauzonnet). Rarissime. 276 fr.
319. La Grande et Merveilleuse Prinse que les Bretons ont faicte sur mer depuis troys semaines en çà. In-16 goth. de 4 f., au verso du dernier une fig. sur bois, mar. noir, tr. d. à la janséniste (Bauzonnet). 155 fr. pour le marquis de Coislin.
320. Les Œuvres feu maistre Alain Chartier. Paris, Galliot Dupré, 1529, pet. in-8, lettres rondes, mar. bleu, comp., mors de m., coins dent., tr. d. (Thouvenin). Provient des bibliothèques Châteaugiron et Pixerécourt. 450 fr. pour Aimé Martin.
323. Les Œuvres maistre Guillaume Coquillart, en son vivant official de Reims. Paris, Antoine Bonne-Mère, 1532, in-16, mar. vert, fil., tr. d. (Anc. rel.). Provient de la vente Pixerécourt, dans laquelle la reliure fut attribuée à Padeloup. 100fr.
325. Lesperon de discipline pour inciter les humains aux bonnes lettres, etc. par noble homme fraire Antoine du Saix, commandeur de Sainct-Antoine de Bourg en Bresse. S. l. [Lyon], s. n. [Claude Nourry], 1532, in-4, goth., 2 parties, mar. vert, comp., doublé de mar. r., large dent. à petits fers (Koehler). Chaque page est entourée d’une bordure gravée en bois. Impr. sur vélin. Ex. de Antoine du Saix dont le nom est ciselé sur la tranche. Un des plus précieux vol. de cette bibliothèque. 2.160 fr. au libraire Tilliard, pour Yemeniz.
350. Le Tombeau de Marguerite de Valois, royne de Navarre. Paris, Michel Fezandat et Robert Granjon, 1551, in-8, mar. vert, fil., tr. dorée (écusson) (Koehler). 80 fr. pour Lacarelle.
357. Œuvres de Lovize Labé, lionnoize. Lyon, Jean de Tournes, 1556, in-12, mar. bleu à compart. doublé de mar. rouge, dent., tr. d. (Koehler). Petit raccommodage au titre. 230 fr. pour le duc de Fitz-James.
366. Les Controverses des sexes masculin et féminin. Tholose, 1534, pet.in-fol, mar. r. à la Grolier (Duru). 190 fr. pour le Dr. Bernard, de Toulouse.
521. Destructorium vitiorum ex similitudinum creaturarum exemplorum appropriatione, per modum dyalogi. Lyon, Claude Nourry, 11 juin 1505, in-4, goth., mar. vert, antique, fil., tr. d. (Bauzonnet). 160 fr. pour le baron de Salis.  
523. Contes et nouvelles de Boccace, Florentin ; traduction libre, avec fig. de Romain de Hooge. Amsterdam, Georges Gallet, 1697, 2 vol. in-8, mar. r., fil., tr. d. (Derome). Ex. de Pixerécourt. 100 fr.
538. Meliadus de Leonnoys. Paris, Denys Janot, 20 mars 1532, in-fol., goth. à 2 col., mar. vert antique, dos et plats à la Duseuil, double de mar. rouge, mors de m. dessin antique à compart. de fleurons et petits fers. (Bauzonnet). Avec la signature de Guyon de Sardière. 382 fr. au libraire Potier, pour le marquis de Coislin.  
539. Artus de Bretaigne. Lhystoire des faitz et gestes du noble preux et vaillant chevalier Artus de Bretaigne. Lyon, Olivier Arnoullet, 20 octobre 1556, in-4, goth., mar. vert, fil., tr. d., double de mar. r., ornements (Bauzonnet). 401 fr.
542 bis. Valentin et Orson. Lyon, Jacques Maillet, 1489, in-fol., mar. bleu (Bauzonnet). Rarissime. 2 f. en fac-similés. 591 fr. au libraire Tilliard, pour Yemeniz.
547. La Plaisante et Amoureuse Histoire du chevallier doré, et de la pucelle surnommée Cueur dacier. 1542, in-8, fig. sur bois, lettres rondes, mar. bleu, fil., tr. d. (Duru). 255 fr. pour Armand Bertin.
571. Hypnerotomachia Poliphili. Venise, décembre 1499, Alde Manuce, in-fol., mar. r., fil., tr. d. (Koehler). Superbe ex. 151 fr.
575. Le Livre des connoilles. S.l., s.n., s.d. Pet. in-4, goth., mar. vert, d.s.t., fil., double de mar. r. (Duru). Rareté lyonnaise. 650 fr. pour le comte de Ch., de Metz.
577. La Vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel. Lyon, François Juste, 1537, pet. in-16, goth., mar. vert, large dent., doublé de mar. rouge, dent., tr. d. (Koehler). 180 fr. pour Salmon de Tour. 
639. Œuvres complètes de Voltaire. Kehl, 1784-1789, 70 vol. in-8 ; Supplément au recueil des lettres de Voltaire, Paris, Xhrouet, 1808, 2 vol. in-8 ; Suite de 140 eaux-fortes d’après Moreau le Jeune et Monnet, suivi d’un brouillon autographe de Voltaire de 4 p., in-8. En tout 73 vol. in-8, gr. pap. vél., mar. r., dent., doublé de moire bleue, tr. d. (Belle rel.de Bozerian). 995 fr. au libraire Techener.
662. Les Passaiges doultremer faitz par les françoys. Paris, Michel Lenoir, 27 novembre 1518, pet. in-fol. goth. à 2 col., mar. lie-de-vin doublé de mar. vert, fil., tr. d. (Koehler). 195 fr. pour le comte de Lescalopier.
695. Jul. Caesaris de bello gallico. 1473, pet. in-fol., mar. rouge, comp., tr. d. 230 fr. au baron de Salis.
710. La Bataille faicte par dela les Mons devant la ville de Pavie. Pet. in-4, goth., 3 fig. gravées sur bois, mar. r. , fil. tr. d. (Bauzonnet). 260 fr. au libraire Tilliard, pour M***, de Gand.
863. Le Imagini con tutti i riversi trovati. Parma, Enea Vico, 1558, fig., in-4, mar., tr. d. Sur le titre, signature d’un seigneur de Labourdaizière. Bel ex. de Grolier. 500 fr. Marquis de Coislin, 1847 : 400 fr. Libri, Londres, 1849 : 15 £ 10 sch.
868. Les Vies des plus illustres philosophes de l’Antiquité, trad. du grec de Diogène Laerce. Amsterdam, 1758, 3 vol. in-12, fig., mar. r., fil., tr. d. (rel. de Chameau, relieur du duc de La Vallière). Superbe ex. 39 fr.

Les reliures sont majoritairement de François Koehler (372 lots, soit 41%), élève de Joseph Thouvenin (1791-1834), dit « l’Aîné », qui a exercé de 1834 à 1849, de Marc-Hippolyte Duru (80 lots, soit 9%), actif de 1840 à 1863,  et de Laurent-Antoine Bauzonnet (79 lots, soit 9%), actif de 1829 à 1851. Suivent Bozerian (38 lots), Padeloup (19 lots), Derome (18 lots), Thouvenin (17 lots), Muller (16 lots), Simier (9 lots), Du Seuil (7 lots), Thompson (6 lots), Bradel (4 lots), Closs (3 lots), etc.
  
Il ne put s’empêcher de créer une nouvelle bibliothèque. Cailhava n’avait pas d’ex-libris imprimé ou gravé.




Un très petit nombre de livres furent reliés en maroquin par le relieur lyonnais Jean-Pierre Bruyère (1804-1870), avec son chiffre « LC » sur les plats.








Ce fut alors qu’il édita encore, avec Jean-Baptiste Monfalcon (1792-1874), bibliothécaire de la ville depuis 1847, les Euvres de Louïze Labé, Lionnoize (Paris, impr. Simon Raçon, 1853, in-8, 120 ex.), qui est un chef-d’œuvre de typographie.
Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, il fut obligé une seconde fois de se défaire de sa bibliothèque, rue des Bons Enfants, du lundi 8 au samedi 13 décembre 1862 :




Catalogue d’un choix de livres anciens rares et curieux de la bibliothèque de M. Léon Cailhava (Paris, J. Techener, 1862, in-8, [3]-[1 bl.]-VII-[1 bl.]-184 p., 975 lots). Techener, se servant du nom de Cailhava pour faire des affaires, glissa dans la collection de l’éminent bibliophile des ouvrages qui prirent immédiatement une valeur aux yeux des acheteurs.
Tenant compte du goût éclairé de Cailhava pour les raretés et les belles impressions, on peut dédaigner tout ce qui pouvait être acheté couramment chez un libraire et ne retenir que les véritables curiosités lui ayant appartenu :

8. Psalmes du royal prophete David. Lyon, Estienne Dolet, 1542, in-16, lettres rondes, mar. brun, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 90 fr.
18. Retratos o tablas de las historias del testamento viejo. Lyon, Joan. Frellonius, 1549, in-4, mar. brun, fil., comp., tr. dor. (Niedrée). 280 fr.
20. Historiarum memorabilium ex Genesi descriptio, per Gulielmum Paradinum. Lyon, Joan. Tornaesium, 1558, pet. in-8, gravures du Petit Bernard, mar. brun, comp., mosaïque. (Duru). 192 fr.
21. Figures de la Bible déclarées par stances, par G. C. T. (Gabriel Chapuis, Tourangeau). Lyon, Estienne Michel, 1582, in-8, mar. brun, fil., comp., tr. dor. (Duru). 430 fig. du Petit Bernard. 225 fr.
36. S. Aur. Augustini, de Civitate Dei. 1467, gr. in-fol. goth., cuir de Russie. Mêmes caractères que le Lactance imprimé dans le monastère de Subiaco en 1465. 450 fr.
37. S. Augustinus ; de verae vitae cognitione libellus. In-4, cuir de Russie, fil., tr. dor. Porte à la fin l’écusson de Fust et de Schoeffer. 36 fr.
38. Sancti Augustini Confessionum libri XIII. In-fol., goth., cuir de Russie, fil., tr. dor. Impr. vers 1468 à Strasbourg par Jean Mentelin. 190 fr.
50. Brief et utile discours sur l’immodestie et superfluité d’habits, par M. H. D. C. P. A. L. [Hiérosme De Chastillon Président A Lyon]. Lyon, Ant. Gryphius, 1577, in-4, veau fauve, fil., tr. dor. (Bauzonnet). 51 fr.



60. De imitatione Christi. Metz, Joh. Colini et Gerhardum, 1482, pet. in-4, mar. brun, tr. dor. janséniste (Duru). Premier livre imprimé à Metz avec date. 380 fr.
105. Bonifacius, Papa VIII. Liber sextus decretalium. Moguntiae, Petrum Schoyffer, 17 avril1470, in-fol., mar. br., fers à froid. Sur vélin, avec initiales peintes en couleurs. 1.260 fr.
112. Platonis opera. Lyon, Jean de Tournes, 1550, 5 vol. in-16, mar. vert, fil., comp., tr. dor. 480 fr.
122. Les Essais de Michel de Montaigne. Paris, Abel l’Angelier, 1595, in-fol., mar. vert russe, tr. dor. (Duru). 575 fr.




177. Dietterlin. Architectura. Nürnberg, 1598, gr. in-fol., mar. r., fil., comp., tr. d. (Hardy). 445 fr.
182. Dictionnaire des graveurs, anciens et modernes, depuis l’origine de la gravure, par Basan père et fils. Paris, 1809. Ex. remonté sur papier in-4 et relié en 4 vol., dos et coins de mar., dorés en tête, non rognés, enrichi de 317 estampes anciennes. 600 fr.
184. Illustrium Ymagines. Lyon, Ant. Blanchard, 1524, pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Capé). Marque de François Juste au titre. 46 fr.
185. Holbein. Les Simulacres et Historiées Faces de la mort. Lyon, 1538, pet. in-4, mar. noir, fil., fers à froid, tr. dor. 420 fr.
190. Costumes de tous les peuples du monde. Gr. in-fol., mar., r., comp., tr. dor. 780 fr.
196. Le Livre du roy Modus. Chambéry, Antoine Neyret, 20 octobre 1486, in-fol., fig. sur bois, mar. r., dent. à l’inter., tr. d. (Trautz-Bauzonnet). Premier livre imprimé sur la chasse. Non vendu.
218. Dolet. La Manière de bien traduire d’une langue en l’aultre. Lyon, Dolet, 1541, in-4, mar. r., fil., tr. d. (Niedrée). 141 fr.
223. Stephani Doleti orationes duae in Tholosam. S. l. [Lyon], s. n. [Sébastien Gryphe], s. d. [v. 1533], pet. in-8, mar. vert, fil., tr. dor. (Hardy). 64 fr.
245. De tristibus Franciae libri quatuor. Lugduni, typis Perrin, 1840, in-4, avec des vignettes, mar. vert, fil., comp., dorure à petits fers, tr. dor., étui. (Bauzonnet). Tiré à 120 ex. Ex. de l’éditeur Cailhava, imprimé sur vélin, avec double titre or et noir. 1.180 fr.
246. Jurisprudentia a primo et divino sui ortu. Lyon, 1554, in-4, mar. bleu, fil., comp. à la Grolier, dent., tr. dor. (Koehler). 320 fr.
267. Lesperon de discipline, pour inciter les humains aux bonnes lettres. S. l., 1532, in-4, goth., veau marb., fil. Aux armes de Madame de Pompadour. 490 fr.
272. Clément Marot. Lyon, Jean de Tournes, 1573, in-16, mar. citr., fil., tr. dor., doublé de mar. rouge, riche dorure à petits fers. Rel. anc., dorure de Le Gascon. 190 fr.




282. Marguerites de la Marguerite des princesses, très-illustre royne de Navarre. Lyon, Jean de Tournes, 1547, 2 vol. in-8, fig. en bois, mar. viol., fil., tr. dor. (Thouvenin). 231 fr.
289. Œuvres de Louïse Labé Lionnoize. Paris, Simon Raçon, 1853, in-8, un des deux ex. sur peau de vélin [l’autre est chez Émile Gautier, à Nantes], mar. r., coins et fleurons sur les plats, tranche ciselée avec chiffre (riche rel. de Duru, dite « à la Rose »). 1.200 fr. pour le duc d’Aumale.
304. Œuvres françoises de Joachim du Bellay, gentilhomme angevin. Lyon, Ant. de Harsy, 1575, pet. in-8, mar. rouge, fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 260 fr.
323. Chrestienne récréation de Jean-Denis de Cecier. Berne, Jean le Preux, 1601, pet. in-8, mar. rouge, fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 131 fr.
337. Recueil des œuvres poétiques du sieur David Rigaud, marchand de la ville de Crest. En Dauphiné. Lyon, 1653, pet. in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Niedrée). 220 fr.
422. Dante, con nuove et utili ispositioni. Lione, G. Rouillio, 1575, in-16, mar. brun, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 70 fr.
448. L’Homme pécheur, par personnages joué en la ville de Tours. Paris, Pierre le Dru, 1508, in-fol. goth., mar. r., fil., doublé de mar. bleu, dent., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Provient de la bibliothèque de De Bure et Armand Bertin. 3.750 fr.
500. La Nef des princes et des batailles de noblesse […] par maistre Symphorien Champier. Paris, Phil. Le Noir, 1525, pet. in-4, goth., fig. en bois, mar. brun, fil., comp. (Capé). Recueil qui renferme 20 opuscules de Champier et 2 traités de Robert de Balzac. 390 fr.
502. Paris et la belle Vienne.Lyon, Claude Nourry, 1520, in-4goth., fig. en bois, mar. bleu, comp., fil., tr. dor. (Bauzonnet). Ex. de Armand Bertin. 355 fr.
593. Les Louanges de la folie. Lyon, Benoist Rigaud, 1567, in-8, mar. vert, fil., tr. dor. (Duru). Ex. de Coste. 68 fr.
634. La Récréation ou mignardises et devis d’amours. Lyon, Benoist Rigaud, 1583, in-16, mar. vert. 30 fr.
636. L’Amant resuscité de la mort d’amour, par Theodose Valentinian. Lyon, Maurice Roy et Loys Pesnot, 1557, in-4, veau fauve, fil., tr. dor. (Niedrée). 30 fr.
639. Les Différens Caractères des femmes du siècle. Lyon, 1695, in-12, mar. br., tr. d. (Trautz-Bauzonnet). 48 fr.
643. Hécatomphile, de vulgaire italien. Lyon, François Juste, 1534, pet. in-8 goth. allongé, mar. r., fil., tr. dor. 109 fr.
669. Proverbios de Seneca. Sevilla, Juan Croberger, 1535, in-fol. goth. à 2 col., lettres initiales gravées en bois, mar. brun, fil., riches comp., tr. d. (Capé). 345 fr.




696. Le Premier Livre des narrations fabuleuses, avec les poésies de Guillaume Gueroult. Lyon, R. Granjon, 1558, in-4, mar. bl., fil., tr. d. (Bauzonnet-Trautz). Imprimé en caractères de civilité. Ex. de Armand Bertin. 285 fr.
729. Mélanges publiés par la Société des Bibliophiles français. Paris, Didot, 1820-1829, 6 vol., gr. in-8, papier vélin, d.-rel., v. n. rog. Tirage à 30 ex. 425 fr.
733. Les Maravilles [Merveilles] de Rome. Rome, Antoine de Bladi de Asula, 1524, pet. in-8 goth., 9 fig. en bois, mar. brun, fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 396 fr.
750. Les Fleurs et Manières des temps passez. Genève, Loys M. Cruse, 1495, in-fol. goth., fig. en bois, mar. brun, fil., comp., tr. d. (Duru). 555 fr.
788. Les Grandes Croniques de France (dites de Saint-Denis). Paris, Guillaume Eustace, 1514, 3 vol. in-fol., mar. bleu, fil., tr. dor., les plats entièrement parsemés de fleurs de lis (Capé). 1.295 fr.
793. Les Chroniques du tres chrestien & tres victorieux Loys de Valoys. S. l. [Lyon], s.n. [Michelet Topie de Pymont], s.d. [v.1488], in-fol. goth., mar. r., fil., doublé de mar. bleu, dent., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). Connu sous le nom de « Chronique scandaleuse ». 1.545 fr.
804. Interprétation grecque, latine, toscane et françoise du Monstre, ou Enigme d’Italie (par Gabriel Syméon). Lyon, Ant. Voulant, 1553, in-8, mar. r., fil., tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 91 fr.
819. L’Oracle du chant de Protée, où sont prédictes les glorieuses victoires de Henry IIII. Lyon, Th. Ancelin, 1594, pet. in-4, mar. bleu, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet). 110 fr.
822. La Gazette française, par Marcellin Allard, Forèsien. Paris, P. Chevalier, 1605, pet. in-8, mar. r., tr. dor. (Duru). 275 fr.
868. Description de la Limagne d’Auvergne en forme de dialogue. Lyon, Guillaume Rouille, 1561, in-4, fig., mar. bleu, fil., tr. dor. (Hardy). 131 fr.
876. Cy commence ung petit livre de lantiquite origine et noblesse de la tres antique cite de Lyon. Imprime a l’Isle Gallique dicte Lyonnoise, 1529, in-4 goth., mar. r., f., tr. d. (Duru). 188 fr.


878. Histoire civile et consulaire de Lyon, par le F. Claude-François Menestrier. Lyon, 1696, gr. in-fol., fig., mar. r., fil., comp., tr. dor. (Koehler). 225 fr.
884. Le Grant Triumphe faicte des nobles princes, M. le Dauphin et le noble duc d’Orléans, et de la royne madame Aliénor, en la noble ville et cité de Lyon. S. l., s. d. [v. 1530], pet. in-8 de 4 f. goth., mar. r., dent., fil., tr. dor. 510 fr.
889. Mémoires de l’histoire de Lyon, par Guillaume Paradin de Cuyseaulx, doyen de Beaujeu. Lyon, Ant. Gryphius, 1573, in-fol., mar. r., fil., dos riche, tr. dor. (Duru). 187 fr.
895. Les Mazures de l’abbaye royale de l’Isle Barbe lez Lyon. Paris, J. Couterot, 1681, 2 vol. pet. in-4, mar. vert, fil., tr. dor., fig. gravées. (Duru). 380 fr.                   

Le produit de cette vente a été de 77.363 francs et 75 centimes ; il aurait été plus élevé si plusieurs articles importants n’avaient pas été retirés.                   
La belle fortune de Cailhava s’était considérablement amoindrie. Assailli par les hommes d’affaires, il succomba dans les soucis le 15 décembre 1863, à son domicile, et fut inhumé à Sainte-Foy-les-Lyon, dans le tombeau de sa famille. Il avait eu une aventure prolongée avec l’actrice Virginie Déjazet (1798-1875), mais était resté célibataire.


3 commentaires:

  1. On parle beaucoup de bibliophiles lyonnais sur les blogs (d'été), en ce moment ! On note qu'avec constance, les amateurs de livres anciens de cette région sont aussi amateurs de bonnes tables... Très bon billet, comme à votre habitude, Jean-Paul. Pierre

    RépondreSupprimer
  2. Je profite de ce bon billet sur une bibliophile lyonnais pour faire appel à la science de Jean-Paul. Si tu sais m'en dire plus sur Joseph Nouvellet, voire lui consacrer un billet, je suis très intéressé. Ce que j'ai trouvé sur Internet m'a laissé sur ma faim. J'aimerais au moins trouver une version numérique de la vente de sa bibliothèque pour vérifier si l'ouvrage que j'ai décrit en provient. Et, pourquoi pas, en apprendre plus sur lui
    Jean-Marc

    RépondreSupprimer
  3. I’m in my bed, you’re in yours. One of us is obviously in the wrong place. Hey, i am looking for an online sexual partner ;) Click on my boobs if you are interested (. )( .)

    RépondreSupprimer